llan Castronovo accusé de viols : il réclame 700 000 euros à Alix Desmoineaux, révélations

llan Castronovo accusé de viols : il réclame 700 000 euros à Alix Desmoineaux, révélationsIllan Castronovo - Première édition du concours "Miss Esthétique" consacré à la diversité de la beauté féminine à la Cigale, à Paris, France. © Christophe Clovis / Bestimage © BestImage, Christophe Clovis

, publié le 19 janvier 2023

L'ancien candidat de télé-réalité s'est rendu au tribunal correctionnel de Marseille le 18 janvier 2023. Illan Castronovo est venu pour poursuivre la bataille judiciaire qui l'oppose à Alix Desmoineaux. Il lui réclame un peu plus de 700 000 euros.

La bataille judiciaire qui oppose Illan Castronovo à Alix Desmoineaux s'est poursuivie, le 18 janvier 2023, au tribunal correctionnel de Marseille. L'ancien candidat des Princes de l'amour (W9) poursuivait la jeune femme pour diffamation, injure publique, harcèlement et dénonciation calomnieuse.

L'affaire a débuté en novembre 2021. Au cours d'une interview, Alix Desmoineaux avait accusé un candidat, dont elle n'a jamais prononcé le prénom, d'agression sexuelle sur mineure. Elle avait même assuré qu'une vidéo existait et qu'elle l'avait vue, avant de dévoiler quelques détails glaçants. Bien qu'elle n'avait jamais cité Illan Castronovo, les internautes l'ont vite accusé et harcelé sur les réseaux sociaux. "Elle m'a tellement décrit dans son interview qu'il n'y avait pas besoin de donner mon nom", a expliqué l'ex-candidat de télé-réalité - qui a tenté de se suicider - au tribunal. Son avocat, Me Samuel Chicha, a ajouté que cela lui avait valu de se faire également agresser dans la rue, à Lyon.

Me Arié Alimi, qui représente quant à lui l'influenceuse (qui ne s'est pas présentée au tribunal), a rappelé qu'Alix Desmoineaux n'a "à aucun moment visé expressément Illan Castronovo dans ses interviews". "Il y a beaucoup de candidats de la téléréalité, il s'est senti visé. Pourquoi ? Seul lui le sait, même si j'ai une petite idée", a-t-il ensuite précisé. Et d'évoquer l'ouverture d'une information judiciaire contre X en décembre 2022 à Blois, à la suite des plaintes pour viol sous GHB de deux jeunes femmes, plaintes dans lesquelles apparaîtrait le nom de M. Castronovo. Pourtant l'avocat d'Illan l'assure, il "n'a jamais été entendu dan ce dossier". Il a ensuite expliqué que de précédentes plaintes ont été classées sans suite. "Le tribunal médiatique l'a déjà condamné, mais ici on est dans la vraie vie, pas sur Instagram", a-t-il conclu.

Tout ça est derrière moi
Illan Castronovo réclame 705 000 euros de dommages et intérêts, soit le montant des prestations TV qu'il aurait été contraint d'annuler après sa mise en cause médiatique, ainsi que 10.000 euros en réparation du préjudice moral. De son côté l'influenceuse réclame 2 000 euros de dommages et intérêts pour "abus de constitution de partie civile", ainsi que le remboursement des honoraires versés à son avocat.

Après avoir plaidé la nullité de la citation d'Illan Castronovo, "dilatoire et mal faite, comme un sac à patates déposé devant le tribunal", Me Alimi a demandé la relaxe de sa cliente. Le jugement sera rendu le 10 mars. Une fois sorti du tribunal, le jeune homme s'est confié sur Instagram. "Ça m'a fait un bien fou de pouvoir en parler devant la justice. Alix n'est pas venue, moi je pensais qu'elle tenait tout ça un peu plus à coeur parce que c'est elle qui a créé tout ça, qui a en partie brisé ma vie. (...) Pour venir parler sur les réseaux sociaux, t'étais forte. Et pour venir t'expliquer devant les magistrats... et bien je suis venu tout seul", a-t-il regretté. Puis il a assuré que désormais, il pouvait passer à autre chose. "J'ai pris la décision d'avancer dans ma vraie vie. Je le répète, je ne suis poursuivi de rien. Donc tout ça s'est derrière moi", a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.