Line Renaud pour l'euthanasie : elle affirme avoir "convaincu" Emmanuel Macron

Line Renaud pour l'euthanasie : elle affirme avoir "convaincu" Emmanuel Macron
Line Renaud lors de la 18e édition du "Dîner de la mode du Sidaction" au Pavillon Cambon Capucines - Potel et Chabot à Paris, le 23 janvier 2020.

Malgré son grand âge, Line Renaud est toujours aussi investie dans ses nombreux combats. Parmi eux, celui en faveur de l'euthanasie est probablement celui qui lui tient le plus à coeur. Invitée sur les ondes de la station RTL le mercredi 14 septembre 2022, l'ancienne meneuse de revue a annoncé une bonne nouvelle.

Voilà des années que Line Renaud multiplie les interventions publiques en faveur de l'euthanasie, afin de défendre une fin de vie digne et apaisante pour ceux qui souffrent. Un combat qui semble enfin avoir porté ses fruits puisque la chanteuse affirme avoir été entendue. Invitée sur les ondes de RTL, la veuve de Loulou Gasté a évoqué l'une de ses récentes discussion avec le président Emmanuel Macron lui-même. "Je l'ai convaincu, parce qu'à un dîner où je suis revenue sur la question, le président m'a fait comprendre que cela se ferait", a-t-elle affirmé ce mercredi au micro d'Amandine Bégot.

"Je me battrai jusqu'à ce que j'y arrive"

Après des années de lutte, il semble en effet que Line Renaud ait fini par obtenir gain de cause. Mardi 13 septembre 2022, Emmanuel Macron a annoncé le lancement d'une consultation citoyenne sur la fin de vie. Si tout se passe bien le changement de loi devrait intervenir fin 2023 et l'euthanasie pourrait donc être légalisée en France. "J'aime les gens, je n'aime pas voir souffrir les gens. Là je suis en présence en ce moment de personnes qui souffrent inutilement puisque l'on sait que c'est la fin, il n'y a plus rien à faire, sauf les laisser souffrir et attendre qu'elles meurent... C'est insupportable, c'est pour cela que je me battrai jusqu'au bout", a expliqué Line Renaud avant de conclure avec détermination : "C'est en bonne voie. Je me battrai jusqu'à ce que j'y arrive".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.