Les Anges : Un candidat arrêté par la police après une "très grosse connerie", "c'est la merde"

Les Anges : Un candidat arrêté par la police après une "très grosse connerie", "c'est la merde"Un candidat des "Anges" arrêté par la police © Instagram

, publié le 19 janvier 2023

Un ancien candidat des "Anges" fait parler de lui ce jeudi 19 janvier 2023. En story Instagram, le principal intéressé a raconté la mésaventure qu'il venait tout juste de vivre sur la route.

L'un des candidats qui a participé aux Anges de la télé-réalité, sur NRJ12, était dans de beaux draps ce jeudi 19 janvier 2023. En story Instagram, le jeune homme en question a révélé qu'il s'était fait arrêter par la police et a expliqué pour quelle raison.

Samir Benzema se fait discret depuis sa dernière participation à une émission de télé-réalité, en 2015. Il a monté et dirige l'école RLook Academy, pour aider des personnes à percer dans le mannequinat ou le monde de l'influence. Il a également lancé RLook Agency, spécialisé en production vidéos et photos. Il compte également lancer Business Club Cars. Côté privé, il est fiancé à une certaine Mélani, avec laquelle il a eu sa petite fille Ilyana (bientôt 3 ans). Une vie posée en somme. Mais ce jeudi 19 janvier 2023, il revient sous le feu des projecteurs pour une histoire dont il se serait bien passé.

Très gros excès de vitesse pour Samir Benzema

"J'ai fait une très grosse connerie. Je me rendais chez @all_covering à Salon de Provence. Je me suis fais arrêter par les gendarmes à cause d'une très très, mais alors très grosse vitesse. Ils étaient en Golf 7R et je pensais qu'ils voulaient faire la course, sans savoir que c'était des gendarmes. Sachant qu'ils avaient les vitres teintées", a écrit Samir Benzema dans un premier temps. Il a ensuite partagé une photo sur laquelle on peut voir les fameux gendarmes, en train de le verbaliser. "Là tu sais que c'est la merde. Plus de permis, saisie du véhicule, tribunal. Je ne peux pas dire à combien j'étais, mais très très très haut", peut-on lire en légende de la publication. Il a heureusement précisé que ce n'était pas un exemple à suivre, et a recommandé à sa communauté d'être prudente au volant.

Il a pourtant publié une vidéo par la suite... alors qu'il était en train de conduire sa Porsche. Ce qui aurait pu lui valoir de nouveaux ennuis s'il avait de nouveau croisé la police (135 euros d'amende et un retrait de 3 points du permis de conduire). "J'ai eu le pied un peu lourd sur l'accélérateur. J'étais en retard ce matin. J'avais rendez-vous avec une société pour m'installer les vitres teintées sur la voiture. Et il y a une Golf R bleue nuit, vitres teintées, qui s'est mise à l'arrière. Je ne pensais pas que c'était les gendarmes. Donc je me suis fait arrêter. Par chance, il n'y avait pas de radar. Donc c'est juste une amende pour vitesse excessive. Petit coup de pression quand même ce matin", a-t-il conclu le sujet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.