Léa Drucker donne son avis sur la chirurgie esthétique

Léa Drucker donne son avis sur la chirurgie esthétique
Léa Drucker lors du photocall du film "Incroyable mais vrai" à l'occasion du 72e Festival International du Film de Berlin (Berlinale), le 11 février 2022.

À 50 ans, Léa Drucker n'a pas à rougir de sa carrière. Actrice de renom, récompensée aux César et plébiscitée par de nombreux réalisateurs, elle mène sa vie professionnelle d'une main de maître et ce, sans trop se soucier du temps qui passe. Dans un entretien accordé à Madame Le Figaro et publié le lundi 13 juin 2022, la comédienne s'est confiée sur son rapport à la vieillesse et en a profité pour donner son avis sur la chirurgie esthétique.

Si certains artistes, comme Jane Birkin, ne supportent pas de se voir vieillir, d'autres, comme Jane Fonda ou Léa Drucker abordent le temps qui passe avec beaucoup de philosophie. Découverte sur le tard malgré son nom prestigieux, la nièce de Michel Drucker ne boude pas les années écoulées, comme elle l'a récemment expliqué dans une interview accordée à Madame Le Figaro. "Le temps a été mon allié. (...). Mais je peux parfois trouver dur de vieillir physiquement. Pour nous, comédiennes, c'est d'autant plus compliqué car nous passons beaucoup de temps à nous regarder malgré nous...", a-t-elle avoué.

"Il ne faut pas culpabiliser les gens"

Si elle a trouvé le cap de la cinquantaine "euphorisant", elle admet sans peine que ce n'est pas le cas de tout le monde. Concernant la chirurgie esthétique, celle qui a déjà menti pour obtenir un rôle ne condamne pas mais n'hésite pas à mettre en garde contre les dérives que certaines opérations peuvent engendrer. "Je trouve qu'il ne faut pas culpabiliser les gens, car la chirurgie peut adoucir le temps qui passe pour certains. Après, quand on est acteur, il faut faire attention : les expressions du visage restent notre outil de travail, et nous devons réussir à préserver une authenticité", a-t-elle expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.