Le prince Harry a tué 25 personnes : "J'avais fait ce qu'il fallait", révélations glaçantes

Le prince Harry a tué 25 personnes : "J'avais fait ce qu'il fallait", révélations glaçantesLe prince Harry réalise une série d'interviews sur le thème de la santé mentale avec Chloe Kim, Adam M.Grant et Blu Mendoza dans le cadre d'un film promotionnel pour sa start-up caritative "Better Up". © JLPPA/Bestimage © BestImage, © JLPPA/Bestimage

, publié le 6 janvier 2023

Le prince Harry, engagé durant dix ans dans l'armée britannique, a fait des révélations sur ses années de soldat. Prince ou non, Harry était logé à la même enseigne que tous ses compagnons de route et a même avoué l'inavouable : être responsable de la mort de 25 personnes.

Avant de se ranger avec Meghan Markle et de devenir le père de deux enfants, Lilibet (1 an) et Archie (3 ans), le prince Harry a connu mille vies. Celle de fêtard insouciant (il a perdu sa virginité à 17 ans avec une femme plus mûre derrière un pub très fréquenté) et celle, beaucoup plus sérieuse, de soldat de l'armée britannique. Son engagement lui a valu plusieurs missions en Afghanistan entre 2007 et 2008. Le prince revient sans tabou sur cette période de sa vie dans Spare (Le suppléant en français), ses mémoires à paraître le 10 janvier prochain.

Malgré l'aveu énorme que ses propos représentent, le prince Harry est en mesure de confirmer l'impensable. Pendant qu'il était en guerre, le duc de Sussex a tué pas moins de 25 personnes, des "talibans". Il est revient d'ailleurs sur l'importance de garder la tête froide dans de tels moments : "Nous tirons quand il le faut, prendre une vie pour sauver une vie. [...] Il me paraissait essentiel de ne pas avoir peur de ce nombre. Donc le nombre pour moi c'est 25. Ce n'est pas un chiffre qui me remplit de satisfaction, ni qui m'embarrasse", apprend-on par le biais de et du .

A l'époque, le prince Harry est engagé comme pilote d'hélicoptère de la Royal Air Force, soumis à un entraînement régulier et sans pitié, devant considérer ses cibles comme "des pièces de jeux d'échecs" : "Il est impossible de tuer une cible si on la considère comme une personne. [...] Je m'étais fixé comme objectif, dès le premier jour, de ne jamais me coucher avec des doutes sur le fait que j'avais fait ce qu'il fallait, que j'avais tiré sur des talibans et uniquement sur des talibans, sans civils à proximité."

Le prince Harry sans filtre

Quelques semaines après la diffusion du documentaire Harry & Meghan sur Netflix, riche en révélations, le prince en remet une couche avec la publication de ses mémoires. A 38 ans, le duc de Sussex semble déterminé à livrer sa vérité jusqu'au bout, sans oublier le moindre détail de sa vie. Il s'en prend d'ailleurs à son grand frère, le prince William, en affirmant en être plusieurs fois venu aux mains avec lui.

Il est également revenu au cours d'une interview exclusive en vue de la sortie de son livre sur la brouille survenue entre Meghan Markle et Kate Middleton peu avant son mariage avec l'actrice. Si à l'époque, il était dit que Meghan avait fait pleurer Kate lors d'essayage des robes de demoiselles d'honneur, l'Américaine avait toujours démenti, affirmant que le contraire s'était produit. Mais son mari a bel et bien confirmé la première version, déclarant que son épouse s'était même fait remonter les bretelles après une réflexion déplacée à sa future belle-soeur...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.