Laurent Ruquier évoque son accident de voiture survenu sur le Tour de France

Laurent Ruquier évoque son accident de voiture survenu sur le Tour de France
Laurent Ruquier lors de l'enregistrement de l'émission "On n'est pas couché" à la Villa Domergue lors du 70e Festival International du Film de Cannes, le 24 mai 2017.

Ce mercredi 22 juin 2022, Laurent Ruquier était invité sur le plateau de l'émission C à Vous pour discuter de ses prochains projets, mais pas que. En effet, l'animateur a également profité de cette occasion pour faire un saut de quelques années en arrière et évoquer le terrible accident de voiture dont il a été victime sur le Tour de France.

Alors qu'il vient tout juste de finir d'enregistrer l'émission La grande saga du Tour du France qui sera diffusée le 28 juin prochain sur France 2, Laurent Ruquier a tenu à partager l'une de ses expériences vécues sur la mythique course de cyclisme. Présent sur le plateau de C à Vous, il est revenu sur un accident de voiture important qui a bien failli lui coûter sa carrière. "J'étais un peu fâché avec le Tour de France car j'ai eu un accident de voiture sur le Tour en 1989. (...) À l'époque, j'étais auteur pour Jean Amadou et Maryse Gildas sur Europe 1 qui faisaient une émission tous les matins sur l'étape du tour. J'étais celui qui devait amener les textes que j'avais écris entre 5 heures et 8 heures du matin", a-t-il commencé à expliquer.

"Ça m'a marqué"

"Comme le petit personnel n'était pas logé à côté, les assistants et les auteurs étaient logés à 40 ou 50 km de l'endroit où a lieu l'étape. Le matin, il fallait y aller en voiture. J'avais le permis mais je ne conduisais pas ou peu, et j'ai eu un grave accident de voiture... Le Tour s'est arrêté pour moi au bout de deux semaines", a-t-il ensuite continué.

Pour celui qui a récemment annoncé son retrait de l'émission On est en direct, l'accident n'a pas laissé de séquelles physiques mais un vrai mauvais souvenir. "C'était triste pour moi parce que c'était la première fois qu'Europe 1 m'avait accordé une chronique à l'antenne. La première fois que j'ai parlé sur une radio nationale, c'était sur le Tour de France, mais ça s'est arrêté prématurément. Et croyez-moi, ça m'a marqué", a-t-il conclu. Voilà un souvenir qui semble encore le hanter...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.