Laurent Ruquier cash sur Léa Salamé : "Jé présumais que ça allait se passer", l'animateur se confie sans détour

Laurent Ruquier cash sur Léa Salamé : "Jé présumais que ça allait se passer", l'animateur se confie sans détourLéa Salamé, Laurent Ruquier lors de la dernière émission de L.Ruquier pour "On Est En Direct (OEED)", présentée par L.Ruquier et L.Salamé, et diffusée en direct sur France 2, à Paris, France. © Jack Tribeca/Bestimage. © BestImage, Jack Tribeca

, publié le 15 octobre 2022

Dans "On refait la télé" sur RTL ce samedi 15 octobre, Laurent Ruquier est revenu sur son ancien duo avec Léa Salamé qui anime "Quelle époque" tous les samedis soirs sur France 2. L'animateur de 59 ans reste très amer sur le fait d'avoir partagé l'antenne avec la journaliste.

Laurent Ruquier était ce samedi l'invité de On refait la télé sur RTL. L'animateur, qui anime ce soir un nouveau numéro des Grosses têtes sur France 2, est venu faire la promotion de sa nouvelle émission Club Première qu'il va présenter sur Paris Première à partir du mercredi 19 octobre. Après son départ de l'émission On est en direct sur France 2 la saison dernière, Laurent Ruquier renoue ainsi avec le talk-show. En parlant de départ, l'animateur a laissé les commandes des samedis soirs de deuxième partie de soirée à son ex co-animatrice Léa Salamé qui occupe le terrain avec Quelle époque qu'elle anime depuis le samedi 24 septembre accompagnée de Christophe Dechavanne et Philippe Caverivière.

Toutefois, des rumeurs circulent depuis un certain temps au sujet d'une brouille entre Léa Salamé et Laurent Ruquier au point que la première avait avoué en septembre dernier ne plus avoir parlé avec l'animateur "depuis la conférence de rentrée de France Télévisions début juillet". Ce samedi, au micro de RTL, Laurent Ruquier en a profité pour rectifier le tir sur sa supposée brouille avec la journaliste de 42 ans : "On me pose souvent la question de si on s'est téléphoné. Non, mais on ne s'est pas téléphoné pendant quatre ans."

Ça n'était pas mon idée de travailler à deux
Il a d'ailleurs avoué que le fait de collaborer avec Léa Salamé ne venait pas de lui à la base. "C'était le choix de la chaîne, a-t-il expliqué. J'aimais bien Léa Salamé et je l'aime toujours bien d'ailleurs (...) J'avais un bon souvenir de notre collaboration dans On n'est pas couché même si ça n'était pas mon idée de travailler à deux. Hélas, je présumais que ça allait se passer mais il fallait essayer donc j'ai essayé (...) Comme je suis quelqu'un de plutôt galant, j'essayais au maximum de partager et c'est vrai que je retenais plein de questions, plein de choses que j'avais envie de dire parce qu'il fallait que je laisse du temps à Léa et c'était bien normal. Il ne s'est rien passé de grave si ce n'est que, le constat est que ce n'est pas fait pour moi." Et d'ajouter : "Je suis assez gâté à la télé pour pouvoir m'en aller quand ça ne va pas. Et je savais que si j'avais demandé est-ce que c'est elle ou moi, on m'aurait répondu sûrement elle."

Léa Salamé recevrai ce soir dans Quelle époque sur France 2 Gabriel Attal, ministre des comptes publics, Elsa Zylberstein, Fabrice Arfi, journaliste chez Mediapart, Marie Cau, maire transgenre de Tilloy les Marchiennes, Julien Meimon, Dora Moutot et Jérémy Ferrari.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.