Laurent Gerra raconte ce jour où il a mangé des tripes avec Tarantino

Laurent Gerra raconte ce jour où il a mangé des tripes avec Tarantino
Laurent Gerra à l'avant-première de "Chamboultout" lors de la 22e édition du Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez, le 17 janvier 2019.

Le 18 novembre 2021, Laurent Gerra sortait son ouvrage "Mon Almanach Gourmand". Un recueil dans lequel l'humoriste raconte ses plus beaux souvenirs lors de grandes tablées, dont un très anecdotique avec Quentin Tarantino qui l'a particulièrement marqué.

Dans la vie, il y a des grands chanceux qui partagent des repas avec des personnalités exceptionnelles. Dans son ouvrage "Mon Alamnach Gourmand" paru le 18 novembre dernier, Laurent Gerra évoque les grandes tablées qu'il a partagées en toute simplicité avec Johnny Hallyday, Charles Aznavour ou encore Quentin Tarantino ! À l'occasion d'une interview promotionnelle accordée à Télé-Loisirs en octobre dernier, l'humoriste était revenu sur ce festin qu'il a partagé avec le réalisateur lors de sa venue au Festival Lumière de Lyon.

"Je ne sais pas ce que c'est mais c'est bon"

Il est connu que les étrangers ne sont pas fans de certains mets français comme les escargots ou encore les cuisses de grenouilles. Mais lors du Festival Lumière à Lyon, Quentin Tarantino a eu la chance de goûter aux tripes dès son réveil, comme l'a raconté Laurent Gerra : "Thierry Frémaux (en charge de l'événement), qui met un point d'honneur à respecter les traditions lyonnaises, avait convié les courageux capables de se lever tôt pour manger un mâchon, un repas destiné à l'origine aux ouvriers qui travaillent dès l'aube et qui faisaient un vrai repas à 8 heures et repartaient bosser. Il y avait des tripes, du tablier de sapeur (une spécialité lyonnaise, des andouillettes, du saucisson chaud..." Une nourriture riche que beaucoup n'aurait pas eu le courage d'avaler, sauf le grand cinéaste. "Tarantino ne savait pas ce qu'il mangeait", a expliqué Laurent Gerra avant de le citer : "'Je ne sais pas ce que c'est mais c'est bon'. Le tout accompagné d'un petit coup de blanc... C'était assez joyeux." On peut imaginer une belle scène de film.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.