Koh-Lanta : Un candidat phare "tabassé" et étranglé en pleine rue, ses révélations glaçantes

Koh-Lanta : Un candidat phare "tabassé" et étranglé en pleine rue, ses révélations glaçantesKoh-Lanta, Les Armes secrètes. © TF1

, publié le 9 novembre 2022

L'un des candidats de "Koh-Lanta" a bien cru que sa vie allait s'arrêter. Il y a quelques jours, alors qu'il était à Barcelone, le jeune homme s'est fait agresser. Une histoire qu'il a racontée sur Instagram, le 8 novembre 2022.

L'un des candidats emblématiques de Koh-Lanta, les armes secrètes (2021) a eu très peur pour sa vie récemment. Le 8 novembre 2022, en story Instagram, le jeune homme a révélé qu'il avait été victime d'une violente agression lors d'un séjour en Espagne.

A l'instar du couple Myriam et Thomas ou d'Aurélien, Vincent Blier a marqué l'édition 2021 de Koh-Lanta qui a été tournée en Polynésie française. Lors de son élimination, le public n'avait pas caché sa déception. Il a heureusement pu le revoir rapidement dans Fort Boyard, sur France 2. Mais par la suite, le charmant brun s'est fait plus discret. Pour autant, il continue à donner de ses nouvelles sur son compte Instagram. Mais celles d'hier ont fait froid dans le dos.

Depuis plusieurs jours, Vincent était absent du réseau social et pour cause, il n'était pas en état de s'occuper de son compte, car il a été victime d'une agression, alors qu'il se trouvait à Barcelone. "J'étais, il y a dix jours, en week-end à Barcelone. Malheureusement, tout ne s'est pas déroulé comme je l'avais imaginé. Je me suis fait agresser dans les rues de Barcelone en pleine nuit, vers 4h du matin, lorsque je rentrais d'une soirée", a écrit l'ancien aventurier dans un premier temps. S'il n'a pas souhaité rentrer dans les détails, il en a tout de même donné certains qui font froid dans le dos. "Deux hommes m'ont tabassé, ont tenté de m'étrangler et ce, sans aucune raison. Il m'ont volé mon sac contenant toutes mes affaires. J'avoue avoir été traumatisé sur le coup. J'ai évidemment porté plainte", a-t-il poursuivi.

Vincent a souhaité raconter son histoire afin que ses abonnés soient vigilants en cas de sortie, en soirée notamment. Et s'il a brisé le silence quelques jours après l'agression c'est parce qu'"aujourd'hui, ça va beaucoup mieux". "Je prends beaucoup de recul et je me dis que ça aurait pu être bien pire. (...) A très vite pour de nouvelles aventures", a-t-il conclu. Nul doute qu'une fois de plus, les personnes qui le suivent seront d'un grand soutien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.