Kim Kardashian "outrée" par la campagne très gênante de Balenciaga, elle sort enfin du silence !

Kim Kardashian "outrée" par la campagne très gênante de Balenciaga, elle sort enfin du silence !Kim Kardashian sur Instagram. © Instagram, Kim Kardashian

, publié le 28 novembre 2022

Présenter une campagne mêlant petite enfance et fétichisme ? Cette idée n'aurait jamais dû venir à l'esprit des équipes de Balenciaga. Et pourtant, le mal est fait. Pour Kim Kardashian, cette affaire est tout bonnement inacceptable.

Vous avez certainement vu passer ces photographies de petits enfants prenant la pose avec des ours en peluche dotés de tenues BDSM, à base de harnais en cuir. Ces images, diffusées le 16 novembre dernier, constituaient, hélas, la dernière campagne publicitaire de la marque Balenciaga. Une idée longuement réfléchie par les équipes... qui a provoqué un scandale. Accusée de proposer du contenu frôlant la pédopornographie, en associant les univers de l'enfance et du fétichisme, l'entreprise française a vite réagi sur les réseaux sociaux.

"Nous nous excusons sincèrement pour toute offense que notre campagne de Noël a pu causer, pouvait-on ainsi lire dans un communiqué officiel partagé en ligne. Nos sacs en peluche n'auraient pas dû être mis en scène avec des enfants dans cette campagne. Nous avons immédiatement retiré la campagne de toutes les plateformes." Habituellement soutenue par de très nombreuses célébrités, la marque Balenciaga a cette fois-ci eu droit à un silence gênant, que Kim Kardashian vient finalement de briser. Sur son compte Instagram, suivi par près de 335 millions de personnes, la femme d'affaires, très attachée à la maison et à ses créations, a choisi de ne pas rester tendre.

Je suis restée silencieuse ces derniers jours
En mars dernier, Kim Kardashian créait un nouveau chapitre de l'Histoire de la mode en apparaissant, recouverte d'un scotch jaune griffé Balenciaga, lors de la Fashion Week de Paris. Aujourd'hui, pourtant, la maman de North, Saint, Chicago et Psalm sort les griffes. "Je suis restée silencieuse ces derniers jours, non pas parce que je n'ai pas été choquée et outrée par cette campagne, mais parce que je voulais parler aux équipes pour comprendre moi-même comment ça avait pu arriver, a-t-elle expliqué. En tant que mère, j'ai été bouleversée par ces images. La sécurité de nos enfants devrait être gérée avec la plus grande attention et les tentatives de normalisation des abus qu'ils peuvent subir n'ont aucune place dans notre société."

Si elle a apprécié le fait que Balenciaga ait effacé toute trace de cette campagne polémique, ainsi que leurs excuses, Kim Kardashian n'envisage pas forcément de collaborer, à nouveau, avec la marque. "Quant à notre futur, je reconsidère actuellement ma relation avec la marque, en fonction de la volonté qu'ils mettront à accepter leur responsabilité pour cette chose qui n'aurait jamais dû arriver, conclut l'ex de Kanye West. J'attends de voir quelles décisions ils vont prendre pour protéger nos enfants..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.