Kate Middleton : cette activité dans laquelle elle n'excelle pas du tout

Kate Middleton : cette activité dans laquelle elle n'excelle pas du tout
Kate Middleton, duchesse de Cambridge lors d'une visite du chateau de Cardiff, le 9 décembre 2020.

Philanthrope et membre éminent de la famille royale britannique, Kate Middleton a bien des talents. Pourtant, selon ses propres dires lors d'un récent voyage à Glasgow au début du mois d'août 2021, il y a une activité dans laquelle l'épouse du prince William n'excelle vraiment pas.

Depuis son mariage avec le prince William en 2011, Kate Middleton s'est vu confier de plus en plus de responsabilités quant à son rôle au sein de la famille royale. Ainsi, la reine Elizabeth II lui a récemment délégué le patronage du Rugby Football Union (RFU) et de la Rugby Football League (RFL) ; des missions qui incombaient jusqu'ici à son petit-fils, le prince Harry, avant que celui-ci ne décide de se retirer de ses activités liées à la Couronne.

"Je suis vraiment mauvaise"

Celle que la presse met volontiers en compétition avec sa belle-soeur, Meghan Markle, séduit ainsi généralement l'opinion publique, en multipliant notamment les déplacements. C'est ainsi que, lors d'un récent voyage à Glasgow, Kate Middleton a fait part de son grand talon d'Achille lors d'une allocution en public : le tricot. En effet, la duchesse a confié ne pas être très douée pour cette activité. "J'ai essayé de tricoter mais je suis vraiment mauvaise", a-t-elle déclaré.

Il ne s'agit pas de la première fois que l'épouse du prince William évoque cette activité puisque lors d'un déplacement à Bradford l'année dernière, la duchesse de Cambridge avait expliqué : "J'ai essayé de tricoter après la naissance de George. J'ai essayé de lui tricoter un très joli pull mais je suis arrivé à la moitié (...)." Toutefois, à la vue de sa grande popularité au Royaume-Uni, il serait étonnant que les Britanniques viennent lui tenir rigueur de s'être un peu emmêlée les pinceaux... ou plutôt les aiguilles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.