Karin Viard sur ses ex-petits boulots : "J'ai fait du démarchage téléphonique"

Karin Viard sur ses ex-petits boulots : "J'ai fait du démarchage téléphonique"
Karin Viard lors du photocall Dior à la Paris Fashion Week Womenswear Automne/Hiver 2022/2023, le 1er mars 2022.

Lundi 21 mars 2022, Karin Viard était l'invitée de l'émission La Bande originale sur France Inter. L'occasion pour la comédienne d'évoquer sa jeunesse et les nombreux petits boulots improbables qu'elle a pu réaliser.

Bien avant de devenir une actrice reconnue et de se lancer dans le cinéma, Karin Viard a connu de longues années de galère. En effet, elle quitte très jeune son foyer pour réaliser ses rêves à Paris et poursuivre "des études de théâtre à la fac". Obligée de subvenir à ses besoins, elle doit alors travailler, et multiplier les petits boulots, tout en ayant "le statut d'étudiant" à côté. L'un de ses premiers jobs ? Faire "du démarchage téléphonique pour le RPR (l'ancêtre du parti politique de droite Les Républicains, NDLR)", comme l'explique Karin Viard au micro de France Inter.

"J'aurais pris n'importe quoi"

À l'époque, la jeune femme ne fait pas la fine bouche et prend tous les jobs possibles et imaginables pouvant lui rapporter de l'argent. "Je n'en avais rien à f*utre, j'aurais pris n'importe quoi", avoue-t-elle dans La Bande originale. Et celle qui a longtemps été victime de boulimie de préciser : "J'ai fait des tests pharmaceutiques pour les cheveux, pour des comprimés... J'ai fait des réunions de consommateurs : 'Est-ce que vous préférez le kiri en bleu ou en rouge ?' J'ai fait des distributions de tracts habillée en pom-pom girl devant la gare. J'ai donné des cours de théâtre pour des enfants trisomiques. Ça, j'aimais bien. J'ai été marchande de chaussures... J'ai été au McDo... J'ai fait plein de trucs." Et de conclure, au sujet des cours de théâtre qui lui ont permis de découvrir des "enfants différents" et "sensibles" : "C'était super".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.