Karim Benzema sacré Ballon d'Or 2022 : son fils chic en smoking, son ex Cora divine les épaules dénudées

Karim Benzema sacré Ballon d'Or 2022 : son fils chic en smoking, son ex Cora divine les épaules dénudéesKarim Benzema sacré Ballon d'Or au théâtre du Ch$atelet à Paris. Photo by Gao Jing/Xinhua/ABACAPRESS.COM © Abaca

, publié le 18 octobre 2022

Cette soirée, Karim Benzema l'attendait depuis très longtemps. Le footballeur français de 34 ans a été sacré Ballon d'Or au théâtre du Châtelet à Paris lundi 17 octobre 2022, en présence de ses proches, son fils Ibrahim notamment et Cora Gauthier la mère de celui-ci.

Lundi 17 octobre 2022, Karim Benzema est entré encore un peu plus dans la légende. Après une saison 2021/2022 tout simplement exceptionnelle, le footballeur français de 34 ans évoluant au Real Madrid a reçu le Ballon d'Or des mains de son ancien entraîneur Zinedine Zidane au théâtre du Châtelet, à Paris.

Ovationné par toute la salle, celui que l'on surnomme KB9 a vécu ce grand moment d'émotion et de fierté entouré de sa famille. Son fils Ibrahim, assorti à lui dans un costumé très chic était présent. Karim Benzema avait par ailleurs très soigneusement choisi le sien, en hommage au défunt rappeur Tupac. Bien que très impressionné du haut de ses 5 ans, le petit garçon a été invité à monter sur scène avec son papa, encouragé par sa maman. Bien que séparés, Cora Gauthier et Karim Benzema sont restés proches et la sublime jeune femme, divine dans une robe laissant ses épaules dénudées, était installée avec la famille de Karim Benzema. Cette dernière a partagé plusieurs photos de la soirée sur son compte Instagram, dont des selfies avec Ibrahim dans sa story (). Très émue de voir le père de son fils et ex-compagnon remporté le Ballon d'Or, Cora Gauthier a eu bien du mal à retenir ses larmes...

Mélia, la fille aînée de Karim Benzema âgée de 8 ans, née de ses amours passés avec Chloé de Launay, n'était semble-t-il quant à elle pas présente...

Le Ballon d'Or du peuple
Karim Benzema a célébré son "Ballon d'Or du peuple", forgé dans les moments où "c'était difficile", a-t-il dit après avoir reçu son trophée des mains de son mentor et prédécesseur français au palmarès, Zinédine Zidane. "Ce Ballon d'Or, c'est individuel, mais ça reste collectif, c'est le Ballon d'Or du peuple", a lancé le lauréat du 66e trophée remis par le magazine France Football.

"Voir (ce trophée) devant moi c'est une fierté. Je repense à quand j'étais petit, tout le travail, je n'ai jamais lâché. C'est un rêve de gamin, j'ai grandi avec ça dans la tête", a ajouté "Benz'", avec "deux modèles dans ma vie, Zizou (couronné en 1998, NDLR) et Ronaldo (le Brésilien, Ballon d'Or 1997 et 2002)".

Écarté de l'équipe de France entre 2015 et 2021, Karim Benzema a repensé à "ces périodes où c'était difficile pour toute le famille", s'adressant à ses parents dans la salle du théâtre du Châtelet, moments qui "n'ont fait que me renforcer mentalement".

"C'est beaucoup de travail", a insisté Benzema, parlant de "s'entraîner encore plus et toujours garder ce rêve dans la tête. Il y a eu des moments où c'était beaucoup plus difficile pour moi, ces périodes où je n'étais pas en sélection, où je n'ai rien lâché avec mon coach ici", à savoir Zidane, son ancien entraîneur au Real. Zidane "me répétait sans cesse de garder cette joie de jouer au foot, qu'un jour je pourrais gagner ce trophée. Je suis vraiment fier de mon parcours", a souligné le joueur de 34 ans.

"Zizou est un grand frère, c'était mon coach, ça fait quelque chose de recevoir le trophée des mains du "meilleur joueur français de tous les temps pour moi", a dit le lauréat à l'AFP. Karim Benzema, qui s'est formé à Lyon, où il est né, n'a pas manqué de remercier aussi Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique lyonnais.

A l'issue de la cérémonie, Karim Benzema a reçu de nombreuses félicitations, notamment de la part du président de la République Emmanuel Macron. "KB9 ! Deux lettres et un chiffre qui resteront dans l'Histoire du football. 24 ans après Zidane, Karim @Benzema ramène un nouveau Ballon d'or à la France. Félicitations à lui !", a tweeté le chef de l'Etat.

Une soirée que Karim Benzema n'oubliera définitivement jamais...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.