Julien Doré raconte sa rencontre "précieuse " et "simple" avec Catherine Deneuve

Julien Doré raconte sa rencontre "précieuse " et "simple" avec Catherine Deneuve
Julien Doré lors de la 36e édition des Victoires de la Musique à la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, le 11 février 2021.

Pour ses 15 ans de carrière, Julien Doré fait la couverture de Télé-Loisirs, paru lundi 6 juin 2022. Le gagnant de La Nouvelle Star en a profité pour faire quelques confidences sur sa rencontre avec Catherine Deneuve.

Avec son ukulélé et sa voix rauque, il est difficile d'oublier les auditions de Julien Doré pour La Nouvelle Star en 2007. Une carrière qui a failli ne jamais voir le jour, face à un jury dubitatif. Aujourd'hui, celui qui est récemment devenu papa, a prouvé qu'il était un grand artiste et fête ses 15 ans de carrière. Pour l'occasion, il s'est confié à Télé Loisirs, paru ce lundi 6 juin. Le chanteur est revenu sur son premier album "Ersatz", pour lequel il a eu l'honneur de faire jouer Catherine Deneuve dans l'un de ses clips. "C'est une personne qui nous présente et commence une conversation très simple et très jolie. Elle m'avait vu à Nouvelle Star. Ce fut un moment très précieux." Un rêve éveillé pour celui qui, un an en auparavant, s'était fait licencier par son patron.

"La sacralisation me terrorise"

Julien Doré poursuit et décrit la scène de répétition : "On a tendance à sacraliser les artistes dont on admire le travail et à les rendre iconiques. Et là, lorsque Catherine Deneuve arrive dans ce local tout pourri et qu'elle nous écoute jouer en allumant une cigarette, elle se désacralise et on voit un être humain précieux et simple." Un comportement qui marque l'interprète et le pousse à rester simple et "faire attention à ce qu'il n'y ait rien de sacralisé de (sa) personne." L'artiste, proche de son public, ne manque jamais une occasion pour se moquer de lui-même et se révèle tel qu'il est : "La sacralisation me terrorise car elle ne vient plus avec le talent mais plutôt avec un sentiment de notoriété, un nombre d'abonnés sur les réseaux sociaux, un buzz. Ce n'est que de la poudre aux yeux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.