Julien Cohen pas fan des nouveaux acheteurs dans Affaire conclue : ce "problème" qu'il a décelé dans l'émission

Julien Cohen pas fan des nouveaux acheteurs dans Affaire conclue : ce "problème" qu'il a décelé dans l'émissionJulien Cohen lors de la soirée d'anniversaire de Pierre-Jean Chalençon au Oh! César-Paris. © Philippe Baldini / Bestimage © BestImage, Philippe Baldini

, publié le 20 octobre 2022

Julien Cohen n'a pas la langue dans sa poche ! Parti depuis un an de l'émission "Affaire conclue", le brocanteur y est allé de son petit commentaire sur la nouvelle équipe d'acheteurs. Une équipe qui n'est pas vraiment de son goût...

Après quatre ans dans l'émission Affaire Conclue, Julien Cohen a décidé de tirer sa révérence en 2021. "C'est le clap de fin en ce qui me concerne pour Affaire Conclue (...) J'ai tourné 1557 émissions, j'ai vu 7204 personnes me présentant des objets, j'en ai acheté 1813, j'ai participé à 330 jours de tournage en 4 ans et demi, à raison de trois puis quatre et jusqu'à six émissions par jour. J'ai vécu une aventure extraordinaire", avait-il annoncé au Courrier Picard.

Le rythme de travail devenait un peu trop difficile à gérer comme l'a ensuite expliqué l'acheteur aux lunettes bleues, notamment pour sa femme Karine. "Pendant ces quatre ans et demi, je me couchais tôt, j'avais une vie sociale un peu compliquée pour mon épouse parce que cela demande beaucoup d'énergie de tourner Affaire conclue. Et cette énergie, je la mettais sur le plateau au détriment de pas mal d'autres choses : pas de restaurants, pas de sorties le soir...". Ainsi, cette décision de quitter les enchères a été prise en accord avec sa moitié.

Depuis, c'est de loin qu'il suit l'émission présentée par Sophie Davant sur France 2. Et il a son petit avis sur la nouvelle équipe d'acheteurs. Lors d'une interview avec Jordan de Luxe pour , Julien Cohen a fait comprendre qu'il n'avait aucun regret à être parti tant la dynamique ne lui plaît pas du tout. "Pour être sincère, il m'est arrivé de regarder parce que je suis curieux et que je veux voir comment ça se passe sur le plateau. Disons que c'était peut-être plus tonique, il y avait plus de suspense peut-être", estime-t-il en comparant avec son époque à lui.

Et selon lui, le problème vient forcément des brocanteurs. "C'est dur d'aller titiller les uns et les autres pendant toute la journée. Je ne sais pas si c'est un problème de casting... C'est un problème de personnalités, des intervenants qui sont peut-être un peu trop doux, qui ne vont pas aller chercher dans les retranchements de chaque personne et qui ne prennent pas de risques. Je prenais beaucoup de risques sur les enchères", a-t-il rappelé. C'est donc clair, le programme n'est plus la meilleure des affaires pour l'entrepreneur !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.