Julie Gayet : "La mère parfaite n'existe pas"

Julie Gayet : "La mère parfaite n'existe pas"
Julie Gayet, membre du jury lors de la 3e cérémonie de remise du prix "Alice Guy", au cinéma Max Linder à Paris, le 10 septembre 2020.

Jeudi 26 août 2021, Julie Gayet a accordé une interview à Télé Ciné Revue. Entre autres sujets, la comédienne engagée s'est confiée sur la parentalité.

Julie Gayet n'hésite jamais à utiliser sa notoriété pour faire avancer certaines causes qui lui tiennent à coeur. Ainsi, dans ses interviews, elle évoque couramment le tabou de l'endométriose mais aussi le fléau des violences conjugales. Ce 26 août, c'est sur la parentalité qu'elle s'est exprimée. Dénonçant "la pression de la société qui culpabilise les femmes", elle a rappelé que "la mère parfaite n'existe pas".

"C'est plus difficile d'élever des filles dans notre société"

Julie Gayet a deux fils prénommés Tadeo et Ezechiel. Selon l'actrice, "c'est plus difficile d'élever des filles dans notre société", les parents étant "plus angoissés que pour des garçons". Cette différence s'explique par le fait qu'il est plus difficile d'évoluer en tant que femme dans notre société, ce qui a de quoi faire peur aux pères et mères de petites filles. "Il faut qu'on ne soit plus dans une société où le viol et les violences conjugales sont encore très courants", a martelé la compagne de François Hollande.

Quant à elle, elle a bien conscience de ne pas être non plus une mère parfaite, mais a toujours fait de son mieux pour ses deux garçons ayant désormais la vingtaine. "Nos enfants ont toujours besoin à un moment de nous en vouloir pour quelque chose", a-t-elle noté, ajoutant que le plus important était de les aimer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.