Julie Gayet engagée : elle appelle à "briser les plafonds de verre"

Julie Gayet engagée : elle appelle à "briser les plafonds de verre"
Julie Gayet lors de la pièce "Je ne serais pas arrivée là, si..." durant le festival Paroles Citoyennes à Paris, le 23 avril 2021.

Mercredi 20 octobre 2021, la comédienne de 49 ans a visité les laboratoires de l'Institut pour l'Avancée des biosciences (IAB) à Grenoble. Interrogée par Le Dauphiné Libéré à cette occasion, elle a encouragé les jeunes filles à oser les carrières scientifiques.

Engagée contre les violences conjugales, pour une meilleure reconnaissance de l'endométriose et pour la place des femmes dans la société en général, Julie Gayet a rencontré, ce mercredi 20 octobre, des chercheuses de l'Institut pour l'Avancée des biosciences à Grenoble. Un institut au sein duquel travaille l'une de ses cousines et qu'elle a voulu "voir", "comprendre", d'autant plus que la part de femmes scientifiques y est importante.

"Ouvrir le champ des possibles pour certaines jeunes femmes"

"Oui, la place de la femme, cela m'est très cher, a expliqué la compagne de François Hollande dans une interview donnée au Dauphiné Libéré. En tout cas, essayer de briser les plafonds de verre, c'est vraiment quelque chose qui aujourd'hui fait partie de mon engagement au quotidien au sein de la Fondation des femmes. Dans la science évidemment, puisqu'on voit bien certaines jeunes filles dire, dès qu'on parle de sciences : 'Ce n'est pas pour moi.'"

"Changer cette vision-là", "ouvrir le champ des possibles pour certaines jeunes femmes", "donner un modèle, des images différentes de ce qu'on voit sur la place des femmes" : telles sont les ambitions de Julie Gayet à travers son combat. "Un travail quotidien", a précisé l'actrice, regrettant que les femmes se posent bien plus la question de leur légitimité que les hommes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.