Josiane Balasko et Carole Bouquet livrent une anecdote sur Gérard Depardieu

Josiane Balasko et Carole Bouquet livrent une anecdote sur Gérard Depardieu
Gérard Depardieu lors de la conférence de presse du film "Saint Amour" dans le cadre du 66e Festival du Film de Berlin, le 19 février 2016.

Actuellement en pleine promotion pour son prochain film "Mes très chers enfants", Josiane Balasko était invitée sur le plateau de C à Vous mardi 7 décembre 2021, en compagnie de son amie Carole Bouquet. Particulièrement complices, les deux femmes sont revenues sur leurs tournages communs et ont même profité de leur réunion pour raconter une drôle d'anecdote sur Gérard Depardieu.

En 1989, Carole Bouquet, Josiane Balasko et Gérard Depardieu se donnent la réplique dans le film "Trop belle pour toi". Immédiatement, les acteurs s'entendent à merveille et partagent de nombreux fous rires et moments mémorables. Invitées dans l'émission C à Vous, les deux comédiennes se sont souvenues d'une anecdote hilarante concernant Gérard Depardieu. "Ils nous a quand même un peu enquiquinés... À un moment, il a disparu et Josiane a dit : 'Je vais le chercher.' Parce que Bertrand (Blier, ndlr) trouvait ça moyennement drôle. Et Josiane l'a retrouvé chez un boulanger, il était depuis 48 heures en train de faire du pain dans son sous-sol...", a commencé à expliquer Carole Bouquet.

"Gérard avait fait un excédent de récolte"

"L'histoire vraie c'est que Gérard avait fait un excédent de récolte, ce qui lui arrive. Et il décide de prendre sa voiture, alors qu'il était quand même un peu parti. (...) On tournait de nuit donc il était 3, 4 heures du matin. On roule dans la campagne du sud et il voit une lumière. On est perdus... Il s'arrête et c'était un boulanger, qui faisait sa fournée. Il ouvre et le mec qu'est-ce qu'il voit arriver ? Gérard Depardieu ! À 4 heures du matin !", explique à son tour Josiane Balasko avant de continuer en riant : "On s'est arrêtés pour demander le chemin et le type nous dit : 'Attendez, ma femme est en train d'accoucher, je vais avoir un garçon, je vous sers à boire !'. Donc il nous a servi à boire et Gérard a voulu faire du pain..."

Devant l'hilarité de Anne-Élisabeth Lemoine et des chroniqueurs présents, Carole Bouquet a conclu en beauté. "Pendant ce temps-là, Bertrand l'attendait, et il était ivre de rage !", a-t-elle assuré avant de préciser que le monstre sacré du cinéma français, "légèrement pompette", a par la suite été bien incapable de reprendre le tournage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.