Josiane Balasko : cette remarque qui l'a poussée à faire de la chirurgie

Josiane Balasko : cette remarque qui l'a poussée à faire de la chirurgie
Josiane Balasko au photocall du film "Tralala" lors du 74ème festival international du film de Cannes, le 14 juillet 2021.

Sûre d'elle et déterminée, Josiane Balasko a toujours refusé de céder aux standards de beauté dictés par la société. Fière de sa carrière et de son image, la comédienne ne s'est jamais laissé enfoncer par ses quelques complexes. Pourtant, il y a de cela plusieurs années, elle a eu recours à une opération de chirurgie esthétique. Une décision motivée par une remarque maladroite de l'une de ses maquilleuses...

C'est bien connu, dans le monde du cinéma, la beauté est un atout très puissant. Loin de se focaliser sur ces fameux standards de beauté, Josiane Balasko a pourtant cédé à l'appel du bistouri, une seule et unique fois dans sa vie. Invitée sur les ondes de France Bleu le 27 septembre 2021, l'actrice a raconté l'anecdote qui l'a poussée à prendre cette décision. En effet, alors qu'elle était en coulisse, à se préparer pour tourner une scène d'un film, l'une de ses maquilleuses n'a pas hésité à lui faire savoir son point de vue. "Josiane, tu devrais refuser d'être filmée de profil...", lui aurait-elle lancé en la maquillant. Une petite pique qui a immédiatement convaincu l'actrice de se faire refaire le nez !

"Je ne voulais surtout pas avoir le pif de ma mère !"

Bien loin de se formaliser sur ses petits défauts et complexes, Josiane Balasko s'est pourtant empressée de prendre rendez-vous pour une intervention. "Je pensais déjà que j'avais un nez trop long et je ne voulais surtout pas avoir le pif de ma mère !", a-t-elle expliqué. Ni une ni deux, la comédienne du Splendid fait alors appel au père de son acolyte Christian Clavier, médecin chirurgien de formation. "Je ne sais pas si ce pif était si long que ça. Je ne pense pas. Je ne sais pas si ça aurait changé quoi que ce soit. Mais moi, ça m'a mise à l'aise", a-t-elle affirmé pour conclure.

Malgré ce petit écart, la mère de Marilou Berry n'a plus jamais cédé à l'appel de la chirurgie. "Je rêvais d'être féminine, blonde aux yeux bleus, avec de longues mains. Mais la recherche de la beauté et de la jeunesse est une course perdue d'avance", affirmait-elle en 2010 dans Psychologies Magazine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.