Jim Carrey et le suicide son ex : MST, cocaïne et faux documents... une sombre et glauque histoire

Jim Carrey et le suicide son ex : MST, cocaïne et faux documents... une sombre et glauque histoireJim Carrey arrive à l'émission 'Jimmy Kimmel Live' à Hollywood. © BestImage

, publié le 13 octobre 2022

Jim Carrey, héros de "Bruce Tout-Puissant" diffusé ce soir sur TMC, n'aura pas toujours vécu dans la gaieté qu'il incarne dans ses films. En 2017, il esquivait de peu d'une condamnation pour homicide par imprudence suite au suicide de son ex-compagne et d'une lettre écrite peu avant sa mort dans laquelle elle l'accusait d'être l'auteur de nombreuses atrocités à son égard.

Jim Carrey est à retrouver ce soir sur TMC dans le film Bruce Tout-Puissant. L'occasion d'évoquer le lourd épisode juridique qu'il a vécu il y a quelques années en rapport à son ex-compagne, Cathriona White. Pour rappel, cette dernière s'est donnée la mort en septembre 2015 en avalant plusieurs médicaments. Dans une lettre d'adieu, écrite en 2013 lorsque le couple était temporairement séparé, elle s'en était alors pris ouvertement à l'acteur en l'accusant entre autre d'être responsable de ses envies suicidaires.

En effet, le héros de The Mask, Ace Ventura ou encore Dumb and Dumber l'aurait délaissée après l'avoir exposée à plusieurs maladies sexuellement transmissibles dont l'herpès. Il avait notamment été attaqué par la mère et l'époux de Cathriona White, Brigid Sweetman et Mark Burton, qui avaient assuré qu'il avait volontairement donné ses médicaments à sa compagne (des produits qu'il aurait obtenus illégalement en utilisant un faux nom) tout en sachant qu'elle souffrait de dépression et qu'elle avait des tendances suicidaires.

Tu m'as initiée à la cocaïne
Jim Carrey avait alors contre-attaqué la plainte en assurant que Cathriona White avait contracté des MST bien avant leur rencontre en 2012. Pour appuyer sa défense, l'avocat de la star hollywoodienne avait transmis à la justice plusieurs documents prouvant que la jeune femme avait falsifié des papiers médicaux. L'acteur américain avait également été confronté à d'autres accusations. "Je t'ai rencontré, tu m'as initiée à la cocaïne, aux prostituées, à la violence psychologique et à la maladie", pouvait-on également lire dans cette lettre écrite par sa compagne avant son suicide.

Finalement, face à un manque de preuves irréfutable, il avait été innocenté en janvier 2018 par un juge ayant classé sans suite la plainte déposée il y a plusieurs mois par la famille de la défunte. Une affaire sordide, qui n'avait pas manqué de faire réagir les internautes à l'époque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.