Jean-Pierre Bacri : La relation très particulière entre Alexandra, sa dernière compagne et Agnès Jaoui

Jean-Pierre Bacri : La relation très particulière entre Alexandra, sa dernière compagne et Agnès JaouiJean-Pierre Bacri - Avant-première du film "Place Publique" à Paris, France. © JLPPA/Bestimage. © BestImage, JLPPA

, publié le 20 novembre 2022

TF1 diffuse ce soir le film "Le Sens de la fête" (2017) avec le regretté Jean-Pierre Bacri dans le rôle de Max. L'acteur entretenait une relation très spéciale avec son ex-femme Agnès Jaoui et sa dernière compagne Alexandra jusqu'à sa mort le 18 janvier 2021.

Ce dimanche 20 novembre, TF1 diffuse la comédie Le Sens de la fête (2017) d'Eric Toledano et Olivier Nakache avec entre autres Jean-Pierre Bacri dans le rôle de Max aux côtés de Jean-Paul Rouve (Guy), Gilles Lellouche (James), Vincent Macaigne (Julien), Alban Ivanov (Samy) ou encore Judith Chemla (Hélèna).

Le 18 janvier prochain, cela fera deux ans que Jean-Pierre Bacri est mort à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer. Outre sa filmographie, l'acteur était également connu pour sa relation avec Agnès Jaoui avec laquelle il a été en couple de 1987 à 2012. Ils ont joué ensemble dans de nombreux films dont Un air de famille (1996), On connaît la chanson (1997), Le goût des autres (2000), Comme une image (2004) ou encore Parlez-moi de la pluie (2008). Ils formaient l'un des couples les plus célèbres du cinéma français.

Après sa séparation avec Agnès Jaoui (dont il est resté très proche), Jean-Pierre Bacri a été en couple avec une certaine Alexandra qui évolue également dans le milieu du cinéma. "Elle n'est pas une femme d'image et prête sa voix pour du doublage ou du documentaire, souligne Valérie Bénaïm dans son livre Le Bougon Gentilhomme co-écrit avec Sandra Freeman et paru aux éditions L'archipel. Décrite comme douce et calme, elle est délicate et discrète, mère de deux filles auxquelles Jean-Pierre Bacri va s'attacher."

Alexandra et Agnès se sont merveilleusement occupées de Jean-Pierre
Dans son livre, Valérie Bénaïm évoque le rôle colossal qu'Alexandra et Agnès Jaoui ont joué dans le combat de Jean-Pierre Bacri contre la maladie : "Alexandra et Agnès se sont merveilleusement occupées de Jean-Pierre à partir du moment où il a su qu'il était de nouveau malade", explique l'écrivaine avant d'ajouter au sujet d'Alexandra : "Il [Jean-Pierre Bacri] se nourrit de sa douceur, de son sourire, de sa bonté, qui vont aussi le pousser à évoluer. Jean-Pierre gagne encore en sobriété, il est moins intempestif, plus mesuré." Comme quoi, l'amour et l'amitié restent très forts, même dans les dures épreuves.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.