Jean-Pascal Zadi avoue avoir retouché ses dents, mais pas comme "Tom Cruise non plus"

Jean-Pascal Zadi avoue avoir retouché ses dents, mais pas comme "Tom Cruise non plus"César du meilleur espoir masculin pour Jean-Pascal Zadi Dans "Tout Simplement Noir" lors de la pressroom (press room) remise des prix lors de la 46ème cérémonie des César à l'Olympia à Paris. © David Niviere / Pool / Bestimage © BestImage, David Niviere

, publié le 20 janvier 2023

Dans un entretien accordé à nos confrères du "Parisien" pour le lancement de sa série nommée "En place" sur Netflix, Jean-Pascal Zadi s'est livré sur sa carrière. Et aussi sur ses célèbres dents, qu'il reconnaît avoir légèrement modifiées.

Il est l'un des nouveaux visages incontournables du cinéma français. Le génial réalisateur et acteur Jean-Pascal Zadi a convaincu tout le monde en 2020 avec son film aussi hilarant que pertinent intitulé Tout simplement noir. Un long-métrage qui lui a notamment valu le César du meilleur espoir masculin en 2021, et qui lui a permis d'accéder à de nouveaux rôles, d'une tout autre dimension que ceux auxquels il a eu droit au cours des années 2010.

Mais le succès n'a pas changé le style singulier de Jean-Pascal Zadi, mélange d'humour cru et de finesse d'esprit. Du moins en terme d'acting, car le cinéaste apparaît depuis quelques temps avec une légère modification physique. En effet, comme le comédien de 42 ans l'a lui même confié au cours d'un entretien accordé à nos confrères du pour le lancement de sa série En place, proposée sur la plateforme de streaming Netflix, il a eu recours à une petite opération esthétique.

Ça me permet de jouer plus de choses
Car si Jean-Pascal Zadi est connu pour son talent indéniable, il l'est aussi pour sa dentition relativement unique, lui même reconnaissant avoir de "grandes dents". Il explique ainsi les avoir légèrement modifiées lorsqu'il est questionné sur le sujet. "Je les ai un petit peu remises en arrière, mais elles sont quand même devant. Je les ai un peu reculées, mais j'ai pas voulu faire Tom Cruise non plus. Ça me permet de jouer plus de choses", admet le réalisateur.

Un sujet loin d'être tabou pour lui, puisqu'il est le premier à en rire. "L'autodérision est primordiale dans la vie. Ma mère m'a tellement vanné là-dessus quand j'étais gosse du matin au soir, pas méchamment, que ça m'a blindé", reconnaît Jean-Pascal Zadi. Un moyen pour lui de passer encore un nouveau cap dans sa prometteuse carrière. Car après des années plutôt laborieuses, il est désormais sur le devant de la scène, et ne compte pas la quitter de sitôt. L'année dernière, on a pu le voir dans Coupez ! de Michel Hazanavicius ou encore Fumer fait tousser de Quentin Dupieux, dont il a assuré la promotion en compagnie de Vincent Lacoste et Gilles Lellouche, notamment. Souhaitons lui que sa nouvelle dentition puisse l'aider à poursuivre cette magnifique ascension.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.