Jean-Michel Jarre : sa mère France Pejot honorée par la ville de Lyon

Jean-Michel Jarre : sa mère France Pejot honorée par la ville de Lyon
Jean-Michel Jarre lors de l'inauguration du passage de la résistante "France Pejot" à Lyon, le 12 juillet 2021.

Lundi 12 juillet 2021, l'auteur-compositeur français s'est rendu à Lyon pour assister à une cérémonie en hommage à sa mère, France Pejot, ancienne résistante et décédée le 26 avril 2010. Une cérémonie pleine de symbolique et d'émotions pour son fils.

C'était une journée très émouvante pour Jean-Michel Jarre, l'ex-compagnon de la célèbre actrice Isabelle Adjani : lundi 12 juillet, la ville de Lyon a souhaité rendre hommage à la grande résistante qu'a été sa mère : France Pejot. À cet effet, une cérémonie symbolique était organisée et une plaque à son nom a été dévoilée. Le parolier des chansons Les Mots Bleus et Les Paradis Perdus de Christophe s'était également déplacé pour l'occasion. Sur son compte Instagram, l'auteur-compositeur s'est fendu d'un long message, afin d'expliquer aux internautes l'importance de cette journée. "Aujourd'hui est un jour très spécial pour moi, a-t-il affirmé. La Ville de Lyon a donné le nom de ma mère France Pejot, grande résistante, à un Passage qui réunit deux quartiers de la ville."

Une femme forte et courageuse

C'est le 26 avril 2010 que Jean-Michel Jarre, qui ne s'est jamais vraiment remis de l'enterrement de son père, avait annoncé la perte de sa mère. Une épreuve terrible pour lui, puisqu'il a perdu une maman aimante et courageuse. Elle avait en effet, en 1942 et jusqu'en février 1943, rejoint la résistance et les compagnons du réseau Franc-tireur, avant d'être arrêtée et déportée en 1944 au camp de concentration de Ravensbrück. Quelques années après s'être échappée, elle a rencontré le musicien Maurice Jarre, avec qui elle a eu un enfant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.