Jean-Marc Morandini explique pourquoi il va devoir se faire opérer

Jean-Marc Morandini explique pourquoi il va devoir se faire opérer
Jean-Marc Morandini durant la conférence de presse de la chaîne NRJ12 à Paris, le 16 septembre 2019.

Quelle que soit la situation, Jean-Marc Morandini est toujours sur le pied de guerre ! Pour preuve, mardi 8 février 2022, l'animateur apparaissait aux commandes de son émission Morandini Live les deux doigts enroulés d'un pansement bleu. Le soir même, sur son compte Instagram, il a tenu à expliquer les raisons de ce bandage.

Il suffit parfois d'un incident anodin pour se retrouver aux urgences... Alors qu'il promenait son chien dans la matinée du 8 février, Jean-Marc Morandini s'est retrouvé avec une main empêtrée dans la laisse pendant que son compagnon tirait farouchement sur cette dernière. Malgré la douleur, l'animateur a tenu à présenter son émission quotidienne. Mais la réalité l'a très vite rattrapé et le journaliste de 56 ans s'est vu obligé d'aller aux urgences dans la soirée. Une situation qu'il a expliquée sur son compte Instagram. "La soirée commence bien ! Aux urgences pour les examens de mon doigt pris dans la laisse d'Iron hier à 6h du matin ! Il a doublé de volume, c'est mauvais signe...", a-t-il légendé une première photo affichant le panneau des urgences médicales.

"C'est cassé et il faut opérer"

Malheureusement, le verdict est plutôt radical. En effet, celui qui a été soumis à une expertise psychiatrique en 2019 a le doigt cassé et doit être opéré rapidement. Mais pas question pour lui de manquer l'antenne ! "Bon eh bien c'est cassé et il faut opérer... Je ferai ça en fin de semaine, je veux être à l'antenne demain pour vous", a-t-il annoncé quelques heures plus tard en légende d'une photo montrant une radiographie de son doigt brisé.

C'est donc juste avant le week-end que l'animateur passera officiellement sur la table d'opération. Un accident certes fâcheux, mais dont Jean-Marc Morandini ne souhaite pas se plaindre plus que nécessaire. "Opération confirmée pour demain, vendredi, après les émissions. Mise en place de deux broches et anesthésie locale voire générale vu l'état du doigt ! Moi qui pensais que ce n'était rien du tout... Allez, il y a pire dans la vie. On garde le moral et le sourire et à tout à l'heure en direct", a-t-il confirmé le jeudi 10 février dans la matinée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.