Jean Dujardin et Nathalie Péchalat, parents : le prénom de leur fille aînée décidé "très rapidement" !

Jean Dujardin et Nathalie Péchalat, parents : le prénom de leur fille aînée décidé "très rapidement" !Jean Dujardin et sa femme Nathalie Péchalat - People dans les tribunes lors de la finale messieurs des internationaux de France de tennis de Roland Garros © Jacovides-Moreau/Bestimage © BestImage, Jacovides-Moreau

, publié le 5 octobre 2022

Omniprésent au cinéma... mais plutôt discret sur sa vie privée ! Alors que sa carrière continue de grandir et qu'il devrait faire un nouveau carton avec "Novembre", en salle ce mercredi, Jean Dujardin l'assume : il préfère garder ses enfants loin de toute l'agitation médiatique et de la lumière des projecteurs. Mais il y a quelques mois, c'était sa femme, Nathalie Péchalat, qui avait confié une anecdote adorable à propos de leur fille de 7 ans...

C'est l'un des films événements de la rentrée, qui sort en salle ce 5 octobre : Novembre, réalisé par Cédric Jimenez, raconte l'histoire des agents de police qui ont enquêté après les attentats de Paris en novembre 2015 pour retrouver le commando de terroristes responsables. Un film choc qui devrait marquer les fans de Jean Dujardin, toujours au rendez-vous que l'acteur choisisse un drame ou une comédie.

Mais si la carrière de Jean Dujardin est au top depuis de nombreuses années, celui-ci n'en oublie pas sa famille, capitale pour lui. Et particulièrement l'ancienne patineuse Nathalie Péchalat, avec qui il vit une belle histoire d'amour depuis 2014 et qui lui a donné deux filles, Jeanne, qui aura 7 ans en décembre, et Alice, 19 mois. Deux fillettes qu'il n'expose jamais, mais dont leur maman parle de temps en temps.

Il y a plusieurs mois, elle avait notamment raconté au site comment le couple avait décidé du prénom de l'aînée, qui ressemble beaucoup à celui de l'acteur. Un choix qui s'était fait... plutôt rapidement ! "C'est venu assez vite. J'ai vécu 3 ans en Russie et là-bas, la tradition veut que l'on donne le prénom du papa au premier enfant. On dit que lorsque la maman est très amoureuse de son mari, elle donne à son premier enfant le même prénom", avait-elle raconté.

"C'est pour cela qu'il y a beaucoup d'Alexander et de Sergeï dans les pays russes et slaves. Il y avait cette idée de mon côté, et puis le prénom Jeanne est présent dans nos familles respectives, avec Jean", avait-elle ensuite expliqué, concluant que "c'est donc l'idée de filiation qui a primé. C'était une évidence, il n'y a pas eu de discussions ou d'attente. Ça s'est décidé très rapidement".

Un choix rapide, qui leur a sans doute évité quelques disputes, même si le couple a dû ensuite réfléchir plus longuement pour la cadette, Alice. Et auquel Jean Dujardin avait peut-être déjà pensé une quinzaine d'années auparavant, lors de la naissance de ses fils Simon (en 2000) et Jules (en 2001), deux jeunes adultes très discrets issus de sa relation avec son ex-femme Gaëlle.

Lors de rares confidences au magazine ELLE, Jean Dujardin avait parlé de sa relation avec ses enfants, confiant que ses filles avaient changé sa vie. "Ça me rend homme. (...) Je ne veux pas sortir de grandes phrases comme : 'Ça me responsabilise', parce que j'ai toujours été responsable, même avec mes fils. Mais quelle chance. Je me suis senti très heureux et très bête quand j'ai su que c'était une fille. J'avais eu l'impression que je ne ferais que des mecs..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.