Jean Dujardin : ce traumatisme qui a failli ruiner sa carrière

Jean Dujardin : ce traumatisme qui a failli ruiner sa carrière
Jean Dujardin lors du photocall de "J'accuse" lors du 76ème Festival International de Venise, le 30 août 2019.

Alors que le troisième épisode des aventures du célèbre OSS 117 sera présenté en clôture du Festival de Cannes le 17 juillet 2021, Jean Dujardin a accordé une interview au journal Le Monde. Dans cet entretien, publié le 11 juillet dernier, l'acteur est revenu sur l'un de ses traumatismes d'enfance qui a bien failli l'empêcher de faire carrière.

Jean Dujardin est sans doute à l'heure actuelle l'une des figures du cinéma français les plus connues à l'international, en partie grâce au succès de "The Artist" en 2011. Celui qui a rencontré la gloire grâce à "Un gars et une fille" semble ainsi ne pas manquer de confiance en soi. Pourtant, comme l'a avoué l'acteur dans une nouvelle interview publiée dans le journal Le Monde, cela n'a pas toujours été le cas.

"J'ai été la tête de Turc pendant un an"

En effet, Jean Dujardin a beau être un acteur reconnu, son parcours avait pourtant bien mal commencé en raison d'une scolarité catastrophique. Alors qu'il avait déjà évoqué le sujet il y a quelques années, l'acteur a ainsi réitéré que l'école s'était avérée être pour lui une phase très compliquée et douloureuse en raison de l'attitude d'une de ses institutrices : "En CM1, j'ai eu une institutrice qui a cassé ma confiance et m'a rendu intranquille jusqu'au bac. J'ai été la tête de Turc pendant un an." L'interprète de OSS 117 a continué en explicitant comment cette mauvaise expérience l'a ensuite marqué sur la durée : "Ça m'a fait vaciller, j'ai terriblement douté de moi. Tout le reste de ma scolarité, j'étais l'élève qui ne comprenait rien, l'idiot de la classe, en retard, l'éternel redoublant."

Celui qui faisait des caricatures de ses camarades de classe pour passer le temps a expliqué comment les traces laissées par ce traumatisme étaient venues jusqu'à l'handicaper dans sa vie professionnelle : "Je n'ai quasiment jamais passé de casting. Le casting, tu ne sais pas trop pourquoi tu es pris ou pas, c'est comme à l'école, tu gagnes ou tu perds. J'avais peur de l'échec, de la mauvaise note." Heureusement, l'acteur avait par la suite réussi à prendre son courage à deux mains pour passer l'audition de "Un gars, une fille" avec le succès que l'on sait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.