"Je pense que je ne l'ai jamais dit..." : Élodie Frégé fait des révélations sur sa "terrible" addiction

"Je pense que je ne l'ai jamais dit..." : Élodie Frégé fait des révélations sur sa "terrible" addictionExclusif - Elodie Frégé - 26ème édition du Festival des Avant-premières de Cosne-sur-Loire. © BestImage

, publié le 24 janvier 2023

Invitée d'un podcast nommé "Contre-addictions", Élodie Frégé a fait preuve de franchise pour parler de sa petite habitude avant de monter sur scène. La chanteuse a révélé devoir toujours se tourner vers l'alcool pour se donner un petit coup de boost.

Voilà déjà vingt ans qu'Élodie Frégé est devenue une personnalité aimée du public français. Grâce à sa victoire dans la saison 2 de la Star Academy en 2003, à seulement 21 ans, elle a su se frayer un chemin dans le milieu de la musique comme elle en avait toujours rêvé. Et depuis ses débuts timides, la jolie rouquine a bien évolué. Elle est toutefois toujours autant prise par le trac à chaque fois qu'elle doit performer sur scène. Mais pour se détendre, Elodie Frégé a trouvé la parade : l'alcool.

En effet, pour le podcast Contre-addictions de Rose, la compagne de Grégory Nicolaïdis n'a pas caché avoir ses petites habitudes. "J'ai une vraie addiction qui dure jusque là mais qui pour l'instant ce n'est pas un problème, ou alors je me voile la face, c'est que je ne peux pas monter sur scène sans boire. Alors ça, je pense que je ne l'ai jamais dit en interview", a-t-elle déclaré. Qu'on se rassure, Elodie Frégé demeure raisonnable comme elle précise : "C'est rien, ce sont deux verres, mais ce sont deux verres... Donc si j'avais énormément de succès et que j'avais des concerts tous les soirs, serais-je alcoolique ? Vraiment, c'est terrible !"

Je vais prendre mon petit cachet...
Ses remontants avant de chanter ne constituent pas son unique dépendance. L'ancienne star académicienne de 40 ans est apparemment également accro à un certain médicament. "Dès que je sens que je suis un peu fatiguée, je prends de la cortisone", a-t-elle avoué. Mais là encore, Élodie Frégé ne fait pas dans la démesure et connaît ses limites. "Parfois, je n'ai même pas la gorge fatiguée ni quoique ce soit, mais je vais prendre mon petit cachet de (...) 20 milligrammes, donc c'est rien", indique-t-elle.

Pour Rose, la créatrice du podcast, ce recours médicamenteux n'est toutefois pas à prendre à la légère comme elle a pu s'en rendre compte. "J'en ai usé et abusé, ça permet de chanter le soir-même, même si on est aphone. Malheureusement, on ne sent pas la douleur, donc on force sur les cordes vocales. Moi, j'ai fini avec des polypes assez graves, j'ai été opérée plusieurs fois. Et j'étais aphone tout le temps !", a révélé Rose. De quoi sans doute faire réfléchir Élodie Frégé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.