"Je ne vois pas pourquoi on dit ça" : Tiana de la Star Academy dévoile le vrai visage de Léa (EXCLU)

"Je ne vois pas pourquoi on dit ça" : Tiana de la Star Academy dévoile le vrai visage de Léa (EXCLU)Photo officielle de Tiana, candidate de la "Star Academy", sur TF1 © TF1, Benjamin Decoin/Sipa/Endemol France

, publié le 22 novembre 2022

Clap de fin pour Tiana. La candidate a été éliminée à l'issue du prime de la "Star Academy" du 19 novembre 2022, sur TF1. Ce lundi, "Purepeople" a eu l'occasion de l'interroger sur cette belle expérience.

Le 19 novembre 2022, TF1 a diffusé la demi-finale de la Star Academy. Léa, Enola, Anisha, Tiana et Chris se sont affrontés au cours de l'émission en direct et ont donc donné le meilleur d'eux-mêmes afin d'accéder à la grande finale avec Louis. Mais il devait y avoir deux éliminés et il s'agissait de Chris et Tiana. Deux jours après ce départ, la jeune femme de 18 ans s'est confiée sur son aventure à Purepeople.

Que s'est-il passé en coulisses juste après votre élimination ?

J'ai retrouvé mes parents donc j'étais très contente. J'ai retrouvé les anciens aussi. Ils m'ont félicitée et m'ont dit que j'avais fait un beau parcours. On n'a pas trop eu le temps de parler, on se faisait surtout des câlins.

Si vous aviez pu échanger votre place d'éliminée avec celle d'un candidat sauvé, qui auriez-vous choisi ?

C'est compliqué, il aurait fallu faire un plouf plouf. Je ne sais pas, j'aurais pris n'importe quelle place. Franchement, les quatre finalistes méritent leur place. Il n'y en a pas un qui est moins bon que l'autre.

Quel est votre meilleur et votre pire souvenir ?

J'ai plusieurs bons souvenirs mais je pense que le meilleur, c'était lors du troisième prime quand on a fait l'hymne. Tout le monde chantait et des personnes connaissaient déjà la danse. J'en avais des frissons, ce moment était incroyable. Le pire, c'est quand j'ai été nommée pour la deuxième fois. J'avais vraiment raté mon évaluation. J'étais super triste.

En effet, vous avez fondu en larmes et vous avez fait savoir que vous souhaitiez quitter l'aventure. Qu'est-ce qui vous a retenue ?

Les élèves déjà. Ils ont vraiment été là pour moi. Ils m'ont beaucoup parlé. Et je me suis dit que ce n'était qu'une évaluation, qu'il ne restait pas beaucoup de temps et donc, qu'il fallait que je continue à me battre pour aller jusqu'en finale. Je me suis posé plein de questions, mais je me suis dit que ça ne servait à rien de partir, que j'avais encore les capacités pour rester.

Comment avez-vous vécu la séparation avec votre famille dont vous êtes très proche ?

Je l'ai très mal vécue au départ. J'étais tout le temps en pleurs, je me sentais seule. Je n'étais pas encore proche des autres. Mais au fil du temps, on a réussi à se souder donc je me sentais moins seule. Je rigolais et je pensais moins à mes parents.

Vous avez oublié à plusieurs reprises les paroles des chansons en prime, comment cela se fait-il ?

C'est tout simplement le stress. Je suis une stressée de la vie. Je n'ai jamais réussi à contrôler mon stress et lors des primes, ça s'est traduit par des oublis de paroles. Mais lors des deux dernières émissions, je me sentais bien. Je n'étais pas stressée, j'étais vraiment dedans donc tout s'est bien passé. C'est la progression je crois qui a fait ça. Laure Balon et Adeline Toniutti ont été d'une grande aide.

Vous étiez la benjamine de la saison, comment l'avez-vous vécu ?

C'est vrai que j'étais la benjamine, mais je ne me trouvais pas différente des autres. Je me trouvais mature et on me voyait comme une grande. Bien sûr je pleurais comme une petite fille de 5 ans car je voulais voir mes parents, mais à part ça, je me trouvais mature et les autres me disaient la même chose. On s'entendait tous bien, on avait les mêmes discussions.

La vie en communauté n'était pas trop difficile ?

Au début c'était compliqué car je n'ai jamais vécu ça. Je ne suis jamais partie de chez mes parents et j'étais casanière. Au final, on crée des liens. J'ai pu me confier, surtout à Léa. C'est une relation incroyable. C'est aussi grâce à elle que ça a été car elle a joué le rôle de la grande soeur de A à Z. Quand je n'étais pas bien, elle était là pour moi.

Y a-t-il eu des embrouilles entre candidats au sein du château ?

Il n'y a vraiment eu aucune embrouille. Il y a eu des petites remarques du style 'tu n'as pas fait la vaisselle', 'range ça', mais c'est normal. Je pense qu'on n'avait pas le temps de s'embrouiller.

A leur sortie, beaucoup de candidats ont dit être en couple et que c'est pour cette raison qu'il n'y a pas eu d'histoires d'amour. Est-ce votre cas ?

Effectivement, pour moi il n'y a rien eu et pour les autres je n'ai rien vu. On n'avait pas le temps, même si j'étais un coeur à prendre. Malheureusement, personne ne me plaisait.

Léa a avoué qu'elle avait pris de nombreux kilos lors de l'aventure. Était-ce aussi votre cas ?

J'ai pris deux kilos. Ce n'est pas énorme, mais je le voyais. Je suis toujours restée au même poids donc prendre deux kilos... Je me suis dit que c'était beaucoup à perdre. J'étais complexée. De plus en plus, je n'arrivais pas à montrer mes bras. J'en ai parlé à ma mère et à mon frère au téléphone. Ils m'ont dit que j'étais magnifique et qu'il fallait que je me montre. Ca m'a remonté le moral, donc j'ai commencé à reprendre confiance en moi.

Les internautes ont trouvé que Léa avait une mauvaise influence sur vous vers la fin, qu'avez-vous à répondre ?

Je ne vois pas du tout pourquoi ils disent ça. Je trouve que notre relation a progressé depuis le début. Elle n'a pas du tout d'influence sur moi. C'est vraiment ma grande soeur, c'est une fille extraordinaire. Ce qu'on peut voir à la télé, ce n'est peut-être pas la même chose. Il faut connaître la personne. Léa assume ce qu'elle fait, c'est ce qui fait son caractère. Elle est magique.

Parlons prof'. Quel est celui avec qui vous aviez le plus de mal ?

Il n'y a aucun prof' avec lequel je n'arrivais pas à m'entendre. Ils étaient tous incroyables. Dès le premier regard ou le premier cours, il n'y en a aucun que je n'ai pas kiffé. Je n'ai pas vraiment de chouchou mais c'est vrai que le directeur Michaël Goldman est trop gentil avec tout le monde. Tout le monde est un peu attaché à lui. J'ai envie de rester en contact avec les professeurs. J'aurais toujours des questions à leur poser. Ils m'ont dit, 'on se revoit, ne t'inquiète pas'. J'ai entièrement confiance en eux.

Comment voyez-vous votre avenir ?

J'aimerais me diriger vers le pop-urbain. J'aimerais écrire mes chansons et écrire pour d'autres si je peux. J'ai vraiment envie de sortir des albums, j'en rêve depuis toute petite.

Cette semaine, les finalistes ont eu l'honneur d'avoir une chanson écrite par un artiste. Si vous n'aviez pas été éliminée, vous auriez aimé que quel artiste écrive pour vous ?

J'aurais aimé que ce soit Vitaa, comme Léa. J'adore ces textes, ils sont incroyables.

Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.