"Je ne veux pas du tout être dirigée par elle" : Carla Bruni franche avec sa soeur Valeria Bruni-Tedeschi

"Je ne veux pas du tout être dirigée par elle" : Carla Bruni franche avec sa soeur Valeria Bruni-TedeschiCarla Bruni-Sarkozy s'exprime sans fard sur sa soeur l'actrice et réalisatrice Valeria Bruni-Tedeschi dans C à vous © France 5

, publié le 12 novembre 2022

Le franc-parler de Carla Bruni-Sarkozy a encore frappé, mais il est toujours teinté de tendresse et d'amour. C'est ainsi qu'elle a expliqué dans "C à vous" pourquoi elle n'a jamais joué dans un film de sa soeur Valeria Bruni-Tedeschi, qui l'a écoutée avec un grand sourire.

Avec Les Amandiers, Valeria Bruni-Tedeschi nous plonge dans les années 1980 virevoltantes à travers son vécu dans l'école si libre créée par feu Patrice Chéreau. Dans cette réalisation qui succède à Un château en Italie ou encore Les Estivants, elle fait jouer, comme à son habitude, sa mère, la pianiste Marisa Borini. Sa petite soeur Carla Bruni-Sarkozy, elle, ne figure pas au casting de son oeuvre. Pourquoi ? C'est l'ancienne première dame qui donne la réponse, franche, dans l'émission C à vousdu 11 novembre 2022 qui a diffusé son intervention.

"Je crois que ça me faciliterait les choses d'être dirigée par ma soeur pour le résultat, mais après, c'est ma grande soeur, elle me dirige depuis que je suis petite, je ne veux pas du tout être dirigée par elle", a indiqué Carla Bruni-Sarkozy devant la caméra de C à vous, alors que Valeria Bruni-Tedeschi écoute sa réponse avec attention sur le plateau. "Vous savez, elle me mettait au milieu de toutes ses poupées et nounours et il y avait un tableau noir. Elle faisait la maîtresse. Elle posait une question, je passais une heure la main levée, et elle, elle n'interrogeait que des poupées. [...] Et moi je levais la main comme ça... J'ai ce rapport-là avec ma soeur. C'est une immense artiste mais je ne sais pas si je me soumettrais à son joug", confie sans fard la mère de Giulia et Aurélien.

Ce à quoi l'artiste de 57 ans réagit avec tendresse et autant de sincérité, expliquant que la poupée rousse était sa "préférée" et qu'elle plaçait sa soeur "à côté". "Ou alors je lui disais : 'Tu peux jouer avec moi toute la journée, mais en restant à 20 mètres de distance'", a-t-elle ajouté en riant. Deux femmes complices même si elles évoluent dans des milieux divers, l'une ayant fréquenté les plus hautes sphères de la politique avec son mari et l'autre celui du cinéma d'auteur avec des acteurs tels que Louis Garrel, père de sa fille Oumy dont elle est séparée mais en bons termes, il joue d'ailleurs dans son dernier film.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.