"Je n'aurais pas beaucoup de temps" : Rebecca Hampton inquiète vis-à-vis de sa fille Eléa à l'approche des 50 ans

"Je n'aurais pas beaucoup de temps" : Rebecca Hampton inquiète vis-à-vis de sa fille Eléa à l'approche des 50 ansExclusif - Rebecca Hampton - Répétitions des artistes pour l'émission "Duos Mystères" à la Seine Musicale à Paris. © Gaffiot-Moreau / Bestimage © BestImage, Gaffiot-Moreau

, publié le 16 novembre 2022

Lors d'une interview pour le magazine "Nous Deux", Rebecca Hampton s'est confiée sur son rapport à son âge, elle qui s'approche des 50 ans. Un cap qui ne l'inquiète pas, si ce n'est vis-à-vis de sa fille Eléa.

Alors que dans quelques jours France 3 diffusera l'ultime épisode de Plus belle la vie, après dix-huit années d'intrigues au Mistral, Rebecca Hampton a accordé une interview au magazine Nous Deux, parue ce 15 novembre. Elle y évoque ses derniers tournages pour le feuilleton quotidien, mais aussi son déménagement de Marseille ou encore la chirurgie esthétique et sa fille Eléa, âgée de 9 ans.

Cette fille, la comédienne a élevée seule après s'être séparée du papa, un certain David Bérard, journaliste de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Rebecca Hampton a toujours été très discrète vis-à-vis de cet ex et avait mis presque dix ans à faire des confidences à son sujet. Rien de bien étonnant finalement lorsqu'on sait qu'elle a attendu huit mois avant de dévoiler le prénom de sa fille, avec qui elle est très fusionnelle.

Il faut que je profite au maximum de ce que ma fille vit
Il faut dire que Rebecca Hampton aura mis du temps avant d'avoir un enfant. Et à l'approche de passer le cap des 50 ans (au mois de mai prochain), elle se rend bien compte du temps qui file à vive allure. "Ca ne me pose pas de problème particulier. Le seul souci, c'est que j'ai été maman tard. J'ai eu ma fille à 40 ans, donc je me dis qu'il faut que je profite au maximum de ce que ma fille vit, parce que je n'aurais pas beaucoup de temps. Si elle est aussi lente que moi, je ne verrais pas ses enfants. Ca m'embête un peu", a-t-elle reconnu pour nos confrères.

Pour le reste, l'interprète inoubliable de Céline Frémont n'a aucun mal avec le fait de prendre de l'âge, et plus particulièrement sous l'oeil du grand public qui l'a découverte dans les années 1990 lorsqu'elle avait une vingtaine d'années. "En tant que comédienne, je crois que, si on a un problème avec son image de femme vieillissante, c'est très compliqué, parce que de toute façon on se montre. Je crois quelque chose qui est peut être idiot, mais si on vieillit, c'est qu'on est encore là, c'est quand même vachement bien. Je trouve que vieillir apporte aussi une super liberté, plus de légèreté", a-t-elle confié, sereine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.