"Je me suis évanoui" : Maxime Le Forestier face au cancer... le chanteur s'est effondré sur scène

"Je me suis évanoui" : Maxime Le Forestier face au cancer... le chanteur s'est effondré sur scèneExclusif - Maxime Le Forestier - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche" présentée par M.Drucker et diffusée sur France 2. © Guillaume Gaffiot / Bestimage © BestImage, © Guillaume Gaffiot / Bestimage

, publié le 9 décembre 2022

Maxime Le Forestier s'est entretenu avec les journalistes de "L'Obs" ce jeudi 8 décembre. Le chanteur de 73 ans est revenu sur la sortie de son nouvel album live et sur la maladie qui l'a touché l'année dernière. Il a d'ailleurs expliqué la manière surprenante dont il a appris la nouvelle.

À 73 ans, Maxime Le Forestier est loin de vouloir reposer le micro et d'arrêter de côtoyer les studios d'enregistrement. Pour preuve, il sort un nouvel album live et s'apprête à faire la tournée des salles de spectacle en rendant hommage à Georges Brassens. Une manière de tourner aussi définitivement la page d'une année compliquée pour lui en termes de santé. L'an dernier, Maxime Le Forestier a en effet appris qu'il souffrait d'un cancer. Un mot non prononcé par son médecin qu'un incident survenu pendant un concert lui a permis de découvrir.

Dans les pages de L'Obs ce jeudi 8 décembre, l'interprète de San Francisco s'est confié comme rarement sur cette période difficile qu'il a pu mettre derrière lui. À l'époque, il est loin de se douter que sa santé va lui jouer des tours. Alors qu'il se trouve sur scène, Maxime Le Forestier est pris d'un malaise et s'effondre : "L'an passé, à Épinay, le 3 décembre, je me suis évanoui en plein concert. Ça a forcément fait son effet dans la salle", a-t-il expliqué. Mais contrairement à ce que l'on aurait pu penser à l'ère des réseaux sociaux, le public a gardé le secret : "Il n'y a pas eu l'ombre d'une communication sur les réseaux sociaux. Brassens disait que son public avait du talent. Le mien aussi."

On m'a découvert des petites saloperies
Soulagé de pouvoir compter sur la discrétion de ses nombreux fans, Maxime Le Forestier s'est même permis de rigoler de cet instant loin d'être léger : "J'adore tomber dans les pommes. [...] Ça m'a toujours porté chance." La suite, il ne la cache plus : "Les pompiers m'ont conduit à l'hôpital, où on m'a fait une batterie d'examens et, à force d'investigations, on m'a découvert des petites saloperies regroupées à la base de la langue." Le mot cancer, même s'il s'agit de cette maladie, n'est pas prononcé : "L'ORL de l'Institut Curie qui m'a annoncé la nouvelle n'a pas non plus prononcé le mot 'cancer'. Je l'ai compris quand il m'a prescrit une série de trente-cinq séances de radiothérapie." S'en sont suivies de nombreuses séances de radiothérapie. Avec une telle prise en charge et une volonté de fer, Maxime Le Forestier a fini par atteindre la guérison. Et c'est bien tout ce qui compte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.