Jane Birkin : "Charlotte excuse toujours ses enfants, quoi qu'ils fassent"

Jane Birkin : "Charlotte excuse toujours ses enfants, quoi qu'ils fassent"
Jane Birkin lors du photocall de "Jane By Charlotte" dans le cadre du 14e festival du film d'Angoulême, le 27 août 2021.

Dans une interview accordée au magazine Soir Mag et publiée jeudi 24 mars 2022, Jane Birkin s'est confiée sur sa vision de l'éducation. L'occasion pour elle d'évoquer ses deux filles, Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon, qui endossent toutes deux le rôle de maman d'une manière bien à elles.

Après une année 2021 marquée par un inquiétant AVC, Jane Birkin semble désormais remise. Elle s'apprête en effet à entamer une tournée avec le chanteur Etienne Daho, fait la promotion du beau documentaire "Jane par Charlotte" et enchaîne les interviews pour les médias. Dernière en date : celle accordée au magazine Soir Mag jeudi dernier, dans laquelle elle évoque sa vision de l'éducation et celle de ses filles. À l'époque, Jane Birkin est en effet une maman qui souhaite "être la bonne copine" de Charlotte Gainsbourg plus qu'autre chose. Elle ne réussit pas non plus "à mettre des barrières ici et là" lors de l'enfance de cette dernière et est "pleine de contradictions, toujours inconfortable".

Charlotte Gainsbourg : "une mère juive"

Interrogée sur l'éducation donnée par ses filles à ses petits-enfants, Jane Birkin, qui va de nouveau être grand-mère, a donné un exemple : "Charlotte excuse toujours ses enfants, quoi qu'ils fassent". Et de préciser : "S'ils sautent à pieds joints sur sa table en verre préférée et qu'ils l'explosent, elle pensera : 'Mon dieu, quelle chance qu'ils ne se soient pas blessées.'" Une façon de penser qui fait de Charlotte Gainsbourg, selon l'artiste, une véritable "mère juive", toujours concernée par ses enfants et protectrice. En comparaison, sa fille, Lou Doillon "n'est pas du tout comme ça" et "attend toujours le meilleur de son fils (...)".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.