Jamel Debbouze : son "premier réflexe" étonnant après son accident

Jamel Debbouze : son "premier réflexe" étonnant après son accident
Jamel Debbouze lors de la projection exceptionnelle du nouveau Disney "Le Roi Lion" au Grand Rex à Paris, le 11 juillet 2019.

Dans le dernier numéro du magazine Jeux vous aime de Patrick Sébastien, paru le 26 août 2021, Jamel Debbouze s'est confié sur ses enfants Léon et Lola mais aussi sur ce drame survenu il y a 31 ans : l'accident durant lequel il a perdu l'usage d'un bras.

Le 17 janvier 1990, à la gare de Trappes, Jamel Debbouze est happé par un train et perd l'usage de son bras droit. Un accident qui change la vie de celui qui est alors âgé de 14 ans. Physiquement diminué, ce passionné de football se tourne vers le théâtre, se crée un personnage et fait de son handicap une force. Interrogé par Patrick Sébastien, dans son magazine consacré aux mots croisés, devinettes et autres sudokus, le mari de Mélissa Theuriau a raconté quelle avait été sa réaction après avoir appris qu'il ne pourrait plus utiliser sa main droite.

Une volonté de faire de son accident "un non-sujet"

"Le premier réflexe que j'ai quand le médecin me l'annonce, c'est de lui demander de me prêter un des stylos de couleurs qu'il a dans sa poche car tout de suite, je m'entraîne pour commencer à écrire de la main gauche", s'est souvenu celui qui a récemment perdu son père. Un réflexe étonnant qu'il explique ainsi : "Comme si cet accident était un non-sujet. Finalement il ne fallait pas que ce soit un sujet."

À propos de son abandon du football, Jamel Debbouze a indiqué avec humour : "Vocation ratée, tout ça à cause de mon ménisque ! Sinon j'aurais fait une carrière internationale !" Celui qui est désormais aussi épanoui sur le plan professionnel que personnel conclut avec philosophie : "Depuis mon accident, tout ce que je vis c'est du bonus, du sursis."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.