Jamel Debbouze papa sans tabou sur son handicap : "Il ne faut pas oublier que je ne peux pas bouger le bras..."

Jamel Debbouze papa sans tabou sur son handicap : "Il ne faut pas oublier que je ne peux pas bouger le bras..."L'émission Hot Ones présentée par Kyan Khojandi. Jamel Debbouze est l'invité de ce numéro et parle de son rôle de papa, composant avec son handicap au bras © Youtube

, publié le 19 octobre 2022

Dans le cadre convivial d'une interview avec Kyan Khojandi à l'heure de la sortie de son dernier film "Le Nouveau Jouet", Jamel Debbouze s'est exprimé sans tabou sur le fait d'être père et d'avoir un handicap au bras.

Devant Kyan Khojandi et son remake pour Canal+ du concept américain Hot Ones où l'invité répond aux questions en goûtant des sauces pimentées, Jamel Debbouze a fait des confidences à la fois drôles et touchantes. En promotion pour le film Le Nouveau Jouet, qui revisite la comédie culte de Francis Veber avec Pierre Richard, l'humoriste, acteur et producteur s'est épanché avec beaucoup d'humour sur sa paternité, en n'éludant pas les difficultés qu'il a affronté en raison de son handicap au bras.

"Je veux pas passer pour la baltringue du PAF. (...) J'ai l'impression que j'ai les chicots qui vont partir les unes derrières les autres", explique dans un premier temps Jamel Debbouze en testant une sauce sacrément relevée proposée par son hôte. Il lui rappelle ensuite une anecdote que lui avait confiée le roi du rire et qu'il avait même songé à utiliser pour un épisode de Bref. Le papa de deux enfants avec la productrice Mélissa Theuriau raconte alors au public en quoi elle consistait : changer la couche de son fils alors qu'il a un bras qu'il ne peut plus utiliser depuis son accident de jeunesse.

"C'est très compliqué de changer les couches pour moi. Il ne faut pas oublier que je ne peux pas bouger le bras. Donc j'ai essayé de caler le petit contre le mur pour pas trop qu'il bouge. Mais ça faisait trois mois, il ne fallait pas que je lui compresse la [tête]. Une fois qu'il ne bougeait plus, j'ai levé les pieds pour retirer la . Mais généralement, elle est pleine de cette petite substance de cette couleur [en montrant la sauce de son nugget], parfois plus foncée. Et donc il faut que je retire la couche, avec mes dents. J'ai pas le choix", confie l'artiste avec son sens du storytelling imparable. Utilisant le jouet monsieur Patate pour faire sa démonstration, la star finit avec de la sauce sur le nez : "Je voyais pas que j'avais de la sur le nez. J'étais fier et je dis à ma meuf. 'Chérie, j'ai changé la couche du , c'est réglé'"

L'humour est un outil que Jamel Debbouze manipule à la perfection pour aborder son handicap en évitant tout pathos ou colère. Il l'avait déjà montré sur le plateau de C à vous face à Anne-Elisabeth Lemoine qui a gaffé en direct en lui demandant de soulever le lourd trophée du Ballon d'or alors qu'il ne peut utiliser qu'un bras. Ce bras, happé par un train alors que le jeune Jamel était sur uin quai de la gare de Trappes. Désormais, le père de Lila et Léon l'assume comme il l'a expliqué dans les pages de Madame Figaro : "Il ne faut pas nier les choses, il faut mettre des mots dessus."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.