"J'ai toujours eu 3 femmes" : Paul Bocuse, chef polygame aux confidences déconcertantes

"J'ai toujours eu 3 femmes" : Paul Bocuse, chef polygame aux confidences déconcertantesPaul Bocuse et sa femme Raymonde à L'Auberge du Pont de Collonges, leur restaurant à Collonges-au-Mont-d'Or. © BestImage

, publié le 20 janvier 2023

C'est ce 20 janvier que l'on commémore les 5 ans de la mort du célèbre chef Paul Bocuse. Un homme connu mondialement et pas comme les autres, puisqu'il pratiquait la polygamie, comme il l'a confié par le passé.

S'il devait n'y avoir qu'un chef pour représenter la gastronomie à la française, ce serait lui. Durant plus de soixante-dix ans, Paul Bocuse a consacré sa vie à la cuisine, devenant avec les années l'un des plus grands chefs du XXe siècle. Originaire de la région lyonnaise, il est connu pour plusieurs plats devenus mythiques, à l'image de sa soupe aux truffes noires VGE, en l'honneur de l'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing. Passé à la postérité, le chef désigné "cuisinier du siècle" par Gault et Millau a bâti un véritable empire, avant de mourir dans son sommeil des suites de divers problèmes de santé, dont la maladie de Parkinson, le 20 janvier 2018, à l'âge de 91 ans.

Paul Bocuse restera comme un homme à part, que ce soit pour sa cuisine, mais également pour sa façon de vivre. C'est en 2005, alors qu'il vient de subir une lourde chirurgie cardiaque, que le chef étoilé décide d'en dire plus sur son mode de vie particulier. "J'ai trois étoiles. J'ai eu trois pontages. Et j'ai toujours trois femmes", dévoile-t-il, révélant ainsi le grand secret de sa vie personnelle, la polygamie. C'est dans Paul Bocuse, Le feu sacré (éditions Glénat), biographie rédigée par sa belle-fille Ève-Marie Zizza-Lalu, fille de l'une de ses conjointes, Patricia, qu'il en fait la confession. "Je ne regrette rien, sauf peut-être la peine que j'ai pu faire aux femmes de ma vie. J'espère qu'elles me pardonneront", raconte-t-il dans le livre.

Si je calcule le nombre d'années où j'ai été fidèle aux trois femmes qui ont compté dans ma vie, j'arrive à 135 ans de vie commune
Elles sont donc au nombre de 3 à avoir partagé la vie de Paul Bocuse. Raymonde, une charmante femme blonde rencontrée à l'adolescence à quelques encablures de son fief natal, Collonges-au-Mont-d'Or. Après l'avoir épousée en 1946, ils accueillent une fille, Françoise, l'année d'après. Vient ensuite Raymone, ancienne directrice de clinique, avec qui il a un fils, Jérôme, devenu un chef de renom, comme son père. Enfin, Patricia, la mère d'Ève-Marie, qui fut la troisième à partager la vie du cuisinier. "Si je calcule le nombre d'années où j'ai été fidèle aux trois femmes qui ont compté dans ma vie, j'arrive à 135 ans de vie commune", conclut le chef étoilé, qui nous a quittés il y a cinq ans de cela.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.