"J'ai dû faire une interruption de grossesse" : Anouchka Delon se livre sur la perte de son bébé

"J'ai dû faire une interruption de grossesse" : Anouchka Delon se livre sur la perte de son bébéFranck Riester, Anouchka Delon - Montée des marches du film "A Hidden Life" lors du 72ème Festival International du Film de Cannes © BestImage

, publié le 27 novembre 2022

Les prises de parole d'Anouchka Delon sont rares mais précieuses. Et quand la fille d'Alain Delon accepte de se livrer, elle ne le fait pas à moitié. Dans une interview pour le site suisse "Le Matin", elle est notamment revenue sur l'intervention volontaire de grossesse qu'elle a été obligée de subir avant de tomber enceinte de son fils Lino.

A 32 ans qu'elle vient tout juste de fêter avec ses proches et ses amis, Anouchka Delon est une femme épanouie. Mariée à son compagnon de longue date Julien Dereims, elle est aussi la maman comblée d'un petit garçon de 2 ans, Lino, qui fait la fierté de son grand-père Alain Delon. Que pourrait-elle demander de plus ?

Installée à Genève en Suisse, pour profiter de ce que la nature a à offrir et pour être au plus proche de son père, Anouchka Delon s'épanouit comme jamais. "Je m'y sens juste trop bien. Vraiment. Quand je vais à Paris, je suis contente d'y travailler, mais je me sens encore mieux lorsque je suis de retour chez moi. Sans oublier que mon fils est né aussi ici. J'ai finalement énormément d'attaches avec ce pays", a-t-elle confié il y a quelques jours dans un entretien pour le site suisse .

Son fils justement, Anouchka Delon l'emmène partout dès qu'elle en a la possibilité. Pour fêter son anniversaire à Paris, le garçonnet a suivi ses parents pour le plus grand bonheur de tous. Epouser un rôle de maman a complètement bouleversé la comédienne qui lui voue une admiration sans faille : "J'ai adoré la période où il était nouveau-né parce qu'on était vraiment dans une bulle. Parfois, je regarde des vidéos et je suis un peu nostalgique, mais maintenant il commence à parler et à nous raconter sa vie... C'est encore plus fascinant de le voir évoluer."

C'était une période difficile

Ce bonheur familial donne-t-il à Anouchka Delon et son mari Julien Dereims l'envie de donner un petit frère ou une petite soeur à Lino ? Pas vraiment : "Il n'est pas calme, il est plein de vie, a-t-elle poursuivi. Parfois, on a l'impression qu'il y a quinze enfants à la maison." Mais ce caractère très affirmé n'est pas la seule raison pour laquelle Anouchka Delon freine des quatre fers face à l'éventualité d'avoir un deuxième enfant. La fausse couche dont elle a été victime l'a beaucoup marquée, évidemment, mais la réalité est encore bien plus difficile à entendre.

A l'époque, dans les pages de Paris Match, Anouchka Delon avoue être tombée enceinte avant de faire une fausse couche. Si elle n'avait pas donné plus de détails, l'actrice en dit aujourd'hui un peu plus et ce qui l'a poussée à avoir recours à une IVG : "Un an avant la naissance de Lino, j'ai perdu un bébé. Il était malade et j'ai dû faire une interruption de grossesse car j'étais sur le point de faire une fausse couche. C'était une période difficile." Quelque temps plus tard, elle tombe enceinte de Lino, "au moment où père a failli mourir." Un moment charnière de sa vie qui s'est très bien terminé pour tout le monde : "La grossesse a été super et l'accouchement s'est bien déroulé. Dans ma tête, j'ai un peu cassé le moule. Il est parfait. Je voulais juste être maman et avoir un enfant en bonne santé." Son voeu a été exaucé !

A l'époque, dans les pages de Paris Match, Anouchka Delon avoue être tombée enceinte avant de faire une fausse couche. Si elle n'avait pas donné plus de détails, l'actrice vient de rectifier le tir et de préciser qu'elle avait eu recours à l'avortement : "Un an avant la naissance de Lino, j'ai perdu un bébé. Il était malade et j'ai dû faire une interruption de grossesse car j'étais sur le point de faire une fausse couche. C'était une période difficile." Quelque temps plus tard, elle tombe enceinte de Lino, "au moment où père a failli mourir." Un moment charnière de sa vie qui s'est très bien terminé pour tout le monde : "La grossesse a été super et l'accouchement s'est bien déroulé. Dans ma tête, j'ai un peu cassé le moule. Il est parfait. Je voulais juste être maman et avoir un enfant en bonne santé." Son voeu a été exaucé !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.