Isabelle Nanty : ses douloureuses confidences sur son infertilité

Isabelle Nanty : ses douloureuses confidences sur son infertilité
Isabelle Nanty lors de la première française du film "Vous n'avez encore rien vu" à la Cinémathèque française à Paris, le 17 septembre 2012.

Pour le quotidien Libération, dans une interview publiée mardi 06 décembre 2021, Isabelle Nanty a fait de rares confidences sur sa vie privée et plus précisément sur la maternité. La comédienne est en effet revenue sur un drame personnel : son infertilité.

C'est une information sur laquelle la comédienne Isabelle Nanty a peu l'habitude de s'épancher : l'impossibilité, pour elle comme pour sa soeur, de concevoir et de porter un enfant "à cause du Distillbène donné à sa mère pour éviter les fausses-couches, un traitement qui a fait des ravages". Une information qu'elle apprend seulement lors de ses 30 ans et qui semble encore aujourd'hui être un sujet sensible pour la réalisatrice de 59 ans. Pour le journal Libération, la comédienne, qui confiait il y a peu avoir l'impression de rater sa vie, est revenue en détail sur le jour où elle a appris son infertilité. "C'est idiot, je sais, pas besoin d'avoir des enfants pour être heureux, mais quand je l'ai découvert, j'ai eu l'impression d'être une demi-femme", a t-elle avouée dans les colonnes du quotidien.

"Il a fallu que je fasse le deuil d'une maternité biologique"

S'ensuit une période compliquée pour l'actrice des "Tuches", avant que sa fille adoptive, Tallulah Nanty, ne change son quotidien. "Avant d'adopter, il a fallu que je fasse le deuil d'une maternité biologique et que je fasse attention à ce que ma fille ne vienne pas combler un vide", explique Isabelle Nanty. Avant de conclure : "J'aurai pu me débrouiller pour lui donner un père (...) mais j'ai bien raté ma vie du côté sentimental. Mais bon. Après...zéro regret."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.