"Il pose sa main sur ma cuisse" : Nouvelles graves accusations contre le président de la FFF, Noël Le Graët

"Il pose sa main sur ma cuisse" : Nouvelles graves accusations contre le président de la FFF, Noël Le GraëtNoël Le Graët (Président de la Fédération française de football) pris dans la tourmente, assiste au match de la 5ème et avant-dernière journée de Ligue des nations entre la France et l'Autriche (2-0) au Stade de France à Saint-Denis. © BestImage

, publié le 12 octobre 2022

Après les révélations faites par "So Foot" le mois dernier, la cellule enquête de Radio France vient de dévoiler de nouveaux témoignages à charge contre Noël Le Graët. Le comportement du président de la Fédération française de football est mis en cause pour plusieurs femmes.

C'est une affaire qui s'ajoute aux nombreuses polémiques qui entachent le football français ces derniers temps. Entre le procès de Benjamin Mendy en Angleterre et l'affaire autour de l'agression de Kheira Hamraoui, le sport le plus populaire de la planète a pris un sacré coup auprès du public. En plus de toutes ces affaires, une enquête du magazine So Foot sortie début septembre s'intéresse au président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët. Considéré depuis de longues années comme l'un des hommes les plus importants du football français, le Breton de 80 ans est accusé par plusieurs témoignages anonymes d'employés de la fédération de comportement inapproprié.

D'après l'enquête du journal, ce dernier aurait envoyé des SMS à caractère sexuel à des collaboratrices de la FFF. La fédération a mis une semaine à réagir avant de déposer une plainte contre So Foot pour diffamation. Depuis, l'affaire était un peu retombée, mais vient tout juste de dévoiler de nouveaux témoignages anonymes de la part de trois anciennes collaboratrices. Pour ces femmes, il s'agit de comportement "inapproprié", qui peuvent s'apparenter à du harcèlement. "Avec moi, Noël Le Graët était vraiment lourdingue. Il me disait qu'il voulait me ramener chez lui (...) C'étaient des invitations à répétition pour venir dîner avec lui", raconte une de ces femmes.

Il me harcèle en m'appelant quasiment tous les soirs pour me dire qu'il se réjouit d'y aller avec moi
Une autre des collaboratrices évoque un voyage officiel durant lequel elle a dû repousser les avances de Noël Le Graët à plusieurs reprises. "Pendant la semaine qui précède, il me harcèle en m'appelant quasiment tous les soirs pour me dire qu'il se réjouit d'y aller avec moi. Il me dit qu'il faut que je me mette en jupe le jour du voyage", raconte-t-elle, avant d'évoquer le comportement qu'aurait eu le président de la FFF : "Dans l'avion, je suis à côté de lui, il pose sa main sur ma cuisse. Je l'ai repoussé en lui disant 'président, on ne va pas commencer le trajet comme ça.'"

Des témoignages plutôt lourds à l'encontre de Noël Le Graët, déjà accusé il y a quelques semaines de comportements déplacés. De son côté, le président de la FFF nie totalement les accusations à son encontre. "Je conteste fermement les prétendus comportements déplacés à l'égard de salariées au sein de la FFF. J'ai toujours entretenu des relations respectueuses avec mes collaboratrices et mes collaborateurs dans un climat de confiance mutuelle", assure-t-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.