Henri Leconte : son combat pour son fils autiste

Henri Leconte : son combat pour son fils autiste
Le tennisman Henri Leconte parle de son engagement envers les enfants autistes.

Ancien champion de tennis, Henri Leconte s'est livré avec honnêteté et émotion à la presse française. En effet, le sportif participait jeudi 02 avril à une campagne d'information de l'association SOS Autisme France. Un engagement très personnel pour ce héros tricolore du sport français, qui élève un enfant autiste. Dans les colonnes du Parisien, Henri Leconte nous dévoile les raisons de son combat et se livre sur cet enfant qui a changé sa vie. Il confie : "Je suis très heureux que ça bouge, que les artistes et les sportifs se mobilisent. Ma femme Florentine a un enfant autiste qui s'appelle Jules. Etre le beau-père d'un enfant autiste, je peux vous dire que ça vous change un homme". Il poursuit : "En France, on nous disait : ' Faites le deuil de votre enfant '. Vous vous rendez compte ? Aujourd'hui Jules a 13 ans, il fait 1,84 m, a encore besoin d'aide, mais il va dans une école normale. Il a ses copains, ses joies, ses peines, sa vie. L'autisme n'est pas une maladie incurable".

Pour autant, tout n'est pas rose pour Henri Leconte et sa famille : "J 'ai eu la chance d'avoir une femme extraordinaire qui s'est battue comme une folle, à fond. Encore aujourd'hui, c'est un combat. On est obligés de changer Jules d'école à cause des quotas... Mais une majorité d'enfants n'ont même pas la chance d'y aller. Les enfants autistes ne sont absolument pas intégrés et sociabilisés". Des problèmes d'intégration qu'il retrouve également dans le milieu sportif : "Le monde du sport a énormément à faire vis-à-vis du handicap en général, pas seulement de l'autisme. On n'est vraiment pas dans le coup par rapport à d'autres pays, comme les Etats-Unis ou la Belgique, pas réceptifs à tout ce qui n'est pas dans la norme".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.