Hélène Rollès sur ses fans : "Ils se jettent sur moi et m'embrassent"

Hélène Rollès sur ses fans : "Ils se jettent sur moi et m'embrassent"
Hélène Rolles (TMC) lors du tournage des coulisses des spots TV du Pasteurdon à l'Institut Pasteur à Paris, le 17 juin 2016.

Cinq ans après la sortie de son dernier album, Hélène Rollès fait son retour dans les bacs avec un nouveau disque, "Hélène : un amour", comprenant 14 titres. À cette occasion, l'héroïne de la série "Hélène et les Garçons" a été interrogée par Le Parisien. Dans cet entretien paru le 19 août 2021, elle a notamment évoqué sa notoriété.

Depuis les années 1990, Hélène Rollès est une star. Si elle cartonne en Chine, elle n'a pas non plus été oubliée par ces nombreux Français bercés par les épisodes de "Premiers baisers", "Hélène et les Garçons" et "Le Miracle de l'amour". Toujours présente à l'écran (dans "Les Mystères de l'amour"), la maman de deux enfants adoptés poursuit en parallèle sa deuxième carrière dans la musique. Elle sort ainsi un dixième album, dont les chansons d'amour raviront les nostalgiques.

"Les gens sont d'une telle fidélité avec moi"

Présente depuis trente ans dans le coeur des Français, la comédienne et chanteuse, qui aimerait participer à Danse avec les stars, a-t-elle conscience d'être "une icône pop de la culture française" ? À cette question posée par Le Parisien, Hélène Rollès répond de manière catégorique : "Ah non, pas du tout, et tant mieux !" Néanmoins, elle se rend bien compte de l'amour de ses fans : "Les gens sont d'une telle fidélité avec moi, je fais partie de leur famille depuis ma première apparition à la télé, il y a une trentaine d'années. C'est fou ! Dans la rue, ils se jettent sur moi et m'embrassent. D'autres s'écroulent en larmes, c'est très déstabilisant."

"Je n'ai jamais pris le métro, ajoute-t-elle. Et pendant des années, je n'ai pas eu conscience de ma popularité à la grande époque, jusqu'à des émeutes à Cannes..." Désormais, Hélène Rollès vit plus tranquillement, "dans une forêt à côté d'un petit village".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.