Guy Marchand "fauché" après Nestor Burma : "J'ai tout dépensé"

Guy Marchand "fauché" après Nestor Burma : "J'ai tout dépensé"
Guy Marchand chante au Casino de Paris, le 29 octobre 2012.

À l'occasion de la sortie du film "Tout nous sourit" le 20 octobre 2021 au cinéma, Guy Marchand, l'une des vedettes de cette comédie, a été interrogé par Le Parisien. Le comédien de 84 ans s'est alors confié sans tabou sur ses problèmes financiers.

"Chaque semaine, j'ai un appel téléphonique de mon banquier à Cavaillon. Il m'annonce que je suis à découvert. Je lui confirme que c'est exact", indiquait Guy Marchand au média belge SoirMag en novembre 2019. Deux ans plus tard, la situation financière de celui qui a longtemps incarné Nestor Burma sur le petit écran ne semble pas s'être améliorée. "Il était temps que je tourne à nouveau, parce qu'on est fauchés", a révélé celui qui a aussi fait carrière dans la musique, et auquel on doit le tube Destinée.

"Je n'ai pas eu des salaires de star"

"J'ai gagné beaucoup d'argent sur les Nestor Burma mais j'ai tout dépensé. Les chevaux. Les voitures. Les femmes. J'ai aimé vivre largement. Et je n'ai pas eu des salaires de star. Je suis un touriste", a poursuivi le comédien.

Tout au long de sa vie, Guy Marchand s'est laissé porté par ses amours. "J'ai grandi parmi les voyous de Belleville. Après, j'ai suivi mes femmes. D'abord une belle Bordelaise, qui m'a donné deux beaux enfants, Jules et Ludivine. Deux cadeaux. Après j'ai suivi une fille dans le Midi qui aimait les chevaux comme moi. Et ensuite j'ai vécu avec ma belle Russe, mais elle est partie vivre à Berlin. Elle a quarante ans de moins. Je ne vais pas l'emmerder. C'est fini, tout ça", a-t-il expliqué avant de conclure : "C'est ce qu'il y a de plus dur dans le fait de vieillir. Quoi de plus beau qu'une femme à la surface de la Terre ?"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.