Gérard Majax cité par Emmanuel Macron : 3 choses à savoir sur le magicien

Gérard Majax cité par Emmanuel Macron : 3 choses à savoir sur le magicien
Gérard Majax au Vingtième Théâtre à Paris, le 9 septembre 2004.

Lors du débat d'entre-deux-tours du 20 avril 2022, Emmanuel Macron a cité Gérard Majax, provoquant des interrogations chez les plus jeunes et de la nostalgie chez les téléspectateurs plus âgés. Ce célèbre magicien des années 1970 et 1980 est éloigné depuis longtemps de la scène médiatique. Découvrez trois choses à savoir sur lui.

Le roi de l'illusion à la télévision

Passionné dès l'enfance par la magie, Gérard Majax a été poussé vers cette vocation par Eddie Barclay. Dans les années 1970 et 1980, il a été à la tête de plusieurs émissions : Abracadabra, Y'a un truc, Passe-passe, La caverne d'Abracadabra, Magie-Majax... Il a aussi créé de nombreux coffrets de prestidigitation. À cette époque, tous les enfants émerveillés par la magie voulaient devenir comme lui.

Plusieurs rôles à son actif

Gérard Majax est apparu dans plusieurs films, téléfilms et séries. Il figure ainsi au casting du "Grand Blond avec une chaussure noire", dont il a réalisé le générique d'ouverture. Le public a aussi pu le voir dans "La Course à l'échalote", la série "Marie Pervenche" et plus récemment, en 2021, dans un épisode d'"Astrid et Raphaëlle".

Des excuses du Président en personne

Ce 20 avril, Gérard Majax était devant sa télévision lorsqu'il a été cité par Emmanuel Macron. "J'ai cru rêver, a-t-il expliqué à RTL. J'ai été l'invité invisible ! Ça a été suivi de dizaines et dizaines d'appels téléphoniques." Après le débat, le Président lui a téléphoné "pour s'excuser" : "Il m'a dit : 'Ça m'est venu comme ça, c'était tout à fait intuitif de citer votre nom. Je suis navré, car je vous ai fait entrer dans le débat sans l'avoir voulu.'" Mais Gérard Majax n'est pas fâché, au contraire, de cette mise en lumière. "Il va falloir que j'approfondisse tout ça pour faire une émission de politique-magie ou magie politique", a-t-il indiqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.