Gérard Darmon se confie sur ses rapports "difficiles" avec Jean-Pierre Bacri

Gérard Darmon se confie sur ses rapports "difficiles" avec Jean-Pierre Bacri
Gérard Darmon lors du 47e Festival du film américain de Deauville, le 9 septembre 2021.

Invité sur le plateau de l'émission En Aparté, diffusée en clair sur Canal + le jeudi 31 mars 2022, Gérard Darmon est revenu sur sa relation souvent conflictuelle avec son ami Jean-Pierre Bacri, décédé il y a un peu plus d'un an. Particulièrement ému, l'acteur n'a pas hésité à faire une jolie déclaration à son acolyte.

Certaines amitiés peuvent être complexes... Entre Gérard Darmon et Jean-Pierre Bacri, le torchon a très souvent brûlé. Pourtant, les deux acteurs se vouaient beaucoup d'amour et d'admiration. Invité sur le plateau d'En Aparté le jeudi 31 mars dernier, celui qui s'illustre dans la série "Family Business" est revenu sur les rapports compliqués qu'il a entretenu avec son ami. "Vous savez que je déteste quand on m'appelle pour les nécrologies et qu'on me demande si je pense que Jean-Pierre Bacri a été important dans ma vie. Oui. Est-ce que l'ai aimé ? Oui et je l'aime toujours, j'y pense tous les jours...", a-t-il expliqué les larmes aux yeux.

"On a perdu du temps..."

Très ému, celui qui révélait récemment avoir vécu un passage à vide dans les années 1990 a avoué avoir longtemps été fâché contre son ami. "Est-ce qu'on avait des rapports difficiles ? Oui aussi car on est restés fâchés assez longtemps comme deux imbéciles qu'on était lui et moi. Et quand on s'est retrouvés, on s'est retrouvés comme deux imbéciles aussi. On a perdu du temps...", a-t-il déploré.

Mais ces quelques désaccords n'ont pas empêché les deux hommes d'avoir des moments de solide amitié. "C'était un homme facile d'accès et en même temps complexe. (...) Il était drôle, intelligent, sensible. Il avait une acuité, il était rapide. Il avait des fulgurances et ça nous convenait très bien parce que l'un répondait à l'autre et l'un faisait rire l'autre. Entre nous c'était comme une espèce de gémellité", a-t-il conclu avec une vive émotion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.