Georgette Lemaire : Décès tragique de son fils Yvan, nouvelle douleur après la ruine et les violences

Georgette Lemaire : Décès tragique de son fils Yvan, nouvelle douleur après la ruine et les violencesGeorgette Lemaire © BestImage

, publié le 28 octobre 2022

Un nouveau malheur pour celle qui n'a pas vraiment été épargnée par la vie... Il y a quelques jours, la chanteuse star des années 1960, Georgette Lemaire, a perdu son fils aîné, Yvan. Lui-même père de deux enfants, ce sexagénaire était tombé il y a longtemps dans les addictions et a succombé brutalement, plongeant sa mère dans une grande détresse.

Sa mort a été un véritable choc pour la chanteuse : idole des années 1960 et 1970, Georgette Lemaire a perdu son fils aîné, Yvan, en ce début du mois d'octobre, selon les informations de France Dimanche. Inhumé le 17 octobre dernier au cimetière de Montmartre à Paris, le sexagénaire né de l'union passée entre la chanteuse et un garçon de café, Daniel, était tombé depuis très longtemps dans le tourbillon des addictions.

Fragile, il avait vécu de nombreuses épreuves, comme sa mère l'avait confié au magazine Platine : "Yvan n'a eu que des drames dans sa vie - un peu comme moi". Un aveu difficile pour celle qui pourra sans doute compter sur ses deux autres fils, Pascal et Antoine, ainsi que sur Hugo et Arthur, les deux fils d'Yvan qui se retrouvent désormais orphelins.

Deux jeunes hommes avec qui les relations ne sont pas forcément au beau fixe : dans la même interview, elle confiait connaitre très peu ses petits-enfants, elle qui était pourtant quatre fois grand-mère.

Des relations difficiles avec ses petits-enfants

"Chloé [la fille de son cadet, Antoine, ndlr] est la seule des quatre que je vois. [...] Je n'ai vu ma petite fille Clara [la fille de Pascal] que six fois en vingt ans. Après quoi, elle a voulu me connaître. Comme ça s'est bien passé, elle a dit à son père Pascal : 'Je m'entends bien avec ma grand-mère', mais ce n'est pas pour ça que je la vois... Le seul que j'ai vu grandir c'est Hugo car j'ai pris un avocat pour en avoir la garde", avait-elle expliqué, confirmant que le père du jeune homme, Yvan donc, n'avait pas pu s'en occuper en raison de son état de santé physique et mental difficile.

Il faut dire que Georgette Lemaire n'a pas été épargnée par les choses difficiles de la vie elle non plus : la septuagénaire, mariée et divorcée deux fois, a connu l'enfer des violences conjugales et avait déclaré être "comme Marie Trintignant, victime des hommes". Poussée vers la sortie pour ne pas faire d'ombre à sa grande rivale, Mireille Mathieu, la chanteuse a également connu de sérieux problèmes d'argent, qui l'avaient même conduite à l'expulsion de son appartement.

"J'ai vécu expulsion sur expulsion. Et si je suis encore là, et même si ce nouvel album existe, c'est grâce à deux ou trois amis qui m'ont aidée à tenir toute ma vie (...) Je ne cherche pas les boîtes de sardines ouvertes (dans la poubelle) pour bouffer. Non, ce que je ramasse dans les poubelles, ce sont des chemises, des jeans...", avait-elle notamment raconté, avouant avoir bénéficié d'aides du maire de Créteil et avoir vécu dans la maison des artistes, à Nogent sur Marne. Bref, une nouvelle épreuve qui s'annonce difficile pour la chanteuse...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.