Geneviève de Fontenay : pourquoi elle ne veut plus fêter son anniversaire

Geneviève de Fontenay : pourquoi elle ne veut plus fêter son anniversaire
Geneviève de Fontenay lors de la soirée de pré-élection des Miss Prestige Nationale 2013 sur le bateau Étoile de Paris, le 9 décembre 2013.

Lundi 30 août 2021, l'illustre Geneviève de Fontenay fêtait son 89e anniversaire. Aussi, sa famille, ses amis mais aussi certains internautes se sont empressés de la féliciter et de lui souhaiter une belle journée. Reconnaissante, l'ancienne présidente du Comité Miss France a pourtant tenu à mettre les choses au clair pour les années suivantes...

Un anniversaire est supposé être une belle journée pour tout le monde, mais pas pour Geneviève de Fontenay. En effet, alors qu'elle fêtait son 89e anniversaire le 30 août 2021, la légendaire femme au chapeau s'est emparée de son compte Instagram, certes pour remercier ses fans de l'avoir célébrée, mais aussi pour leur demander de ne plus le faire pour les prochaines années. "Les messages affluent pour mon anniversaire ! Même si je vous remercie pour vos touchantes pensées, je ne veux plus fêter le 30 août ! C'est une année de moins de ma vie !", déclare-t-elle en légende d'une photo où elle apparaît, souriante.

"Fêtons plutôt la Sainte-Geneviève !"

Visiblement réticente à l'idée de voir les années s'écouler aussi rapidement, celle qui a refusé de se faire vacciner contre la covid préfère donc que l'on célèbre désormais son prénom. "Fêtons plutôt la Sainte-Geneviève le 3 janvier !!! Pour les octogénaires et suivants, il faut fêter le prénom plutôt que l'âge ! Je vous embrasse affectueusement, Geneviève", conclut-elle. Consciente de son âge bien avancé, celle qui accuse régulièrement Sylvie Tellier de lui avoir "volé" sa vie, parle pourtant de la mort sans appréhension. "Tout peut s'arrêter d'une seconde à l'autre. On part de chez soi le matin, sans savoir dans quel état on rentrera le soir. Ma place est déjà réservée dans un cimetière, bien loin de là où reposent toutes les vedettes", affirmait-elle en 2019 dans les colonnes de France Dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.