Frank Leboeuf : ses confidences poignantes sur sa longue dépression

Frank Leboeuf : ses confidences poignantes sur sa longue dépression
Frank Leboeuf lors de la soirée de lancement de la première Citroën DS World à Paris, le 25 novembre 2013.

Après deux victoires mémorables lors de la Coupe du Monde 1998 et la Coupe d'Europe 2000, Frank Leboeuf est entré dans la légende du football français. Pourtant, toutes les bonnes choses ont une fin et ce n'est pas lui qui dira le contraire... Invité du podcast "Parents d'abord" de Télé-Loisirs ce jeudi 16 décembre 2021, l'ancien sportif s'est confié comme jamais sur sa famille et la longue dépression qu'il a traversée.

Lorsqu'il prend sa retraite sportive en 2005, Frank Leboeuf se retrouve face au néant. En l'espace de quelques mois seulement, il perd tout : sa carrière, son chien, son père. Son mariage, qui prend l'eau également, est la goutte de trop. Désemparé, il sombre alors dans une profonde dépression qui durera plusieurs années. "Heureusement, les enfants ne se sont pas aperçus de mes problèmes. Je n'avais pas à les mêler à mon problème de dépression. J'étais dans mon lit, j'avais envie de rien faire...", a-t-il témoigné.

"Je suis allé voir un psy"

Bien décidé à ne pas totalement se laisser envahir par les idées noires, l'ancien footballeur décide de consulter un professionnel. Aujourd'hui, il en parle sans tabou et affirme avoir pris la meilleure des décisions. "Bien sûr que je suis allé voir un psy. Car aller voir 'quelqu'un', ça veut dire que c'est un peu honteux. Je suis allé voir un psy, je ne suis pas allé voir un coiffeur ! Je suis même allé voir un psychiatre qui m'a filé des médocs pour que je dorme mieux", a-t-il révélé en toute honnêteté.

Pour celui qui a refusé de participer à l'émission Danse avec les Stars, prendre soin de son corps et de sa santé mentale était devenu une nécessité absolue. "Je me suis toujours servi de mon corps pour travailler. Quand j'avais un problème à la cheville et avais besoin d'un anti-inflammatoire, j'allais voir un kiné. Quand j'ai un problème de cerveau, et bien je vais voir un docteur car c'est aussi une maladie, on ne devient pas 'taré' (...) J'ai certainement eu, à un moment donné, un ras-le-bol de tout...", a-t-il conclu. Aujourd'hui remarié et consultant sportif pour divers médias, Frank Leboeuf a su remonter la pente et se dit plus heureux que jamais !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.