Françoise Hardy, "proche de la fin", se confie sur sa santé et son quotidien

Françoise Hardy, "proche de la fin", se confie sur sa santé et son quotidien
Françoise Hardy lors d'un enregistrement pour l'émission Vivement Dimanche, en 2010.

La chanteuse a accordé une interview au magazine Technikart vendredi 17 septembre 2021. L'occasion pour elle d'évoquer son état de santé et les difficultés qu'elle rencontre au quotidien.

Touchée par un cancer du système lymphatique, Françoise Hardy souffre de graves séquelles causées par ses traitements. C'est en toute honnêteté que celle qui se positionne en faveur de l'euthanasie a décidé de parler de sa santé dans les médias. Ainsi, lorsque Technikart lui demande comment elle se sent, la mère de Thomas Dutronc répond : "Proche de la fin."

"Je vis confinée depuis 2019"

Si son corps la fait souffrir, Françoise Hardy vit également mal le fait d'être isolée, encore plus depuis la pandémie. "Je vis confinée depuis 2019 et dépends des autres pour m'alimenter. Lors du premier confinement, mon grand ami Marco qui vit en banlieue ne pouvait plus m'apporter mes courses alimentaires de produits frais, l'approvisionnement en eau s'avérait très problématique, et d'un seul coup l'attente pour les précieuses livraisons Picard durait un mois ! J'ai ressenti une grande détresse", a indiqué l'artiste de 77 ans.

Trop faible pour avoir recours à l'euthanasie à l'étranger, la chanteuse ne peut pas non plus se faire vacciner contre la Covid-19. Son médecin lui a en effet déconseillé d'y avoir recours. "Je n'ai quasiment plus de lymphocytes et l'efficacité des vaccins ARNM passe par la réponse lymphocytaire comme l'a expliqué la chercheuse Katalin Kariko", a-t-elle expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.