Françoise Hardy "proche de la fin" : "Mes nuits sont pires que mes jours"

Françoise Hardy "proche de la fin" : "Mes nuits sont pires que mes jours"
Françoise Hardy lors de l'enregistrement de l'émission Vivement Dimanche, le 30 octobre 2012.

Dans une interview accordée au magazine hebdomadaire Femme Actuelle et publiée le 15 juin 2021, Françoise Hardy s'est confiée sur son état de santé. Elle se dit "proche de la fin" et souhaite alerter sur les difficultés de son quotidien.

Françoise Hardy a accepté, dans une interview donnée à Femme Actuelle, de se livrer par mail sur la dégradation de son état de santé. À 77 ans, l'auteur-compositrice souffre de nombreux effets secondaires dus à la radiothérapie, pour soigner son cancer du système lymphatique : absence de salive, détresse respiratoire, manque d'irrigation de toute la zone ORL... Autant de problèmes auxquels elle doit faire face depuis deux ans. Honnête sur son état de santé, celle qui milite pour le droit à l'euthanasie confie qu'elle se sent "proche de la fin" et que ses "nuit sont pires" que ses jours : "Je ne peux plus avaler grand-chose, et la préparation d'une alimentation, toujours la même, que je puisse avaler, me prend plus de 5 heures par jour", indique la chanteuse au magazine.

Des craintes concernant ses proches

Aujourd'hui, l'épouse de Jacques Dutronc espère "mourir paisiblement" mais voit ce souhait comme "un rêve impossible". "Mes souffrances physiques ont déjà été si terribles, que j'ai peur que la mort m'oblige à passer par encore plus de souffrance physique", avoue- t-elle, avant d'évoquer la crainte qui l'habite concernant ses proches : "J'ai peur aussi de l'immense chagrin de la forme de séparation avec les êtres qu'on aime le plus au monde qu'est la mort."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.