Françoise Hardy confinée "depuis trois ans" : la pandémie n'a pas changé sa vie

Françoise Hardy confinée "depuis trois ans" : la pandémie n'a pas changé sa vie
Françoise Hardy lors de la 33e édition du Salon du livre organisé Porte de Versailles à Paris, le 23 mars 2013.

Atteinte d'un cancer du larynx depuis plusieurs années, Françoise Hardy ne s'en est jamais cachée et ose en parler aux médias. Dimanche 26 décembre 2021, elle s'est livrée une fois de plus sur sa maladie dans les colonnes du Journal du dimanche.

Il y a certaines personnalités, qui atteintes d'une maladie, préfèrent rester discrètes sur le sujet. Puis, il y a celles, comme Françoise Hardy, qui ne s'en cachent pas et osent en parler publiquement. Il y a deux ans, la chanteuse annonçait une mauvaise nouvelle : elle souffre d'un cancer du système lymphatique. Depuis, elle enchaîne les radiothérapies pour tenter de vaincre la maladie et en subit les nombreux effets secondaires. Fatiguée, elle avait même avoué le 17 septembre dernier à Technikart, qu'elle se sentait "proche de la fin".

"La pandémie a beaucoup augmenté mes angoisses"

Ce dimanche 26 décembre, l'interprète de Mon amie la rose a cette fois-ci accepté de parler de son cancer dans le Journal du dimanche. Françoise Hardy en a profité pour revenir sur la crise sanitaire, et a assuré que cette pandémie n'avait "pas changé (sa) façon de vivre". En effet, l'artiste ne voit pas réellement de différence, puisqu'elle reste enfermée chez elle à cause des traitements : "À cause des effets secondaires de 45 radiothérapies qui ont traversé ma tête et d'une immunothérapie, je vis confinée depuis trois ans. Mais pour moi, qui ai toujours été quelqu'un d'anxieux, la pandémie a beaucoup augmenté mes angoisses pour l'avenir du monde en général." Une période bien triste...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.