François Hollande bloque face à une photo de Julie Gayet et dérape à propos de Ségolène Royal

François Hollande bloque face à une photo de Julie Gayet et dérape à propos de Ségolène RoyalFrançois Hollande, invité de Quelle époque! sur France 2 © France 2

, publié le 24 octobre 2022

Ce samedi 22 octobre, François Hollande était l'un des invités de Quelle époque! (France 2). Devant une photo de son épouse Julie Gayet, l'ancien président de la République a totalement bloqué.

Ce samedi 22 octobre, François Hollande était l'un des invités de Léa Salamé dans Quelle époque! avec notamment Emmanuelle Seigner, qui en a profité pour faire son mea culpa. L'ancien président de la République a dû dire ce qu'il poserait comme question à certaines personnalités, qu'il a pu voir défiler en photos devant lui. Ainsi, s'il a trouvé quoi dire à son ancienne compagne Ségolène Royal, ou encore au nouveau Ballon d'or Karim Benzema, le politique de 68 ans a totalement bloqué face à la photo de Julie Gayet, son épouse.

François Hollande est en effet resté sans voix face à une photo de Julie Gayet. Et devant son silence, Christophe Dechavanne est intervenu avec une blague. "T'es où", a-t-il lancé. De quoi faire sourire l'ancien chef d'État et le public. Léa Salamé a enchaîné en lui rappelant que lui qui était contre le mariage a fini par se marier à 67 ans. "Qu'est-ce qu'il s'est passé ?", lui a demandé la journaliste. "Bah c'est elle", a alors répondu François Hollande. La comédienne de 50 ans a visiblement réussi à faire changer d'avis à ce dernier, et le mariage leur réussit bien.

L'homme de gauche n'a pas non plus trouvé des mots justes lorsqu'il s'est retrouvé face à une photo de Ségolène Royal.

Alors que la séquence consistait à dire quelle question il aurait souhaité lui poser si elle était en face de lui, il a eu des mots bien maladroits à son égard. "Ségolène Royal, c'est la mère de mes enfants, donc pour moi...", a-t-il d'abord commencé. Puis, Léa Salamé a tenté de l'amener à trouver une question à lui poser. "Vous avez une question à lui poser quand même ? Même si c'est la mère de vos enfants", a déclaré celle qui partage sa vie avec Raphaël Glucksmann. "Bah il faut que tu t'occupes de la petite", a-t-il alors lancé, amusé. Une petite punchline qui n'a pas été du goût de tous. Pointée du doigt par Olivier Faure qui a simplement commenté par un "La classe", sur Twitter, l'ancien président socialiste a également été étrillé par Raquel Garrido. La députée LFI a jugé cette remarque comme sexiste. "Je l'avais découvert goujat lorsqu'il avait pratiquement répudié Valérie Trierweiler dans un communiqué, mais ce renvoi public de Ségolène Royal à sa fonction de (mauvaise) mère est une honte", a-t-elle fait savoir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.